Quels sont les aliments toxiques pour mon chien ?

Pour comprendre quels sont les aliments dangereux, voire toxiques pour votre chien, quoi de mieux qu'une petite liste bien détaillée, hein ? Vous saurez ainsi si votre chien peut manger un peu, beaucoup, à la folie, ou pas du tout, certains aliments. Attention, vous risquez d'être surpris.

Votre chien participe souvent à vos repas (de près ou de loin), et est capable de manger tout ce qui traîne au sol. Même si ce côté "aspirateur de table" a ses avantages en termes de ménage, il peut s'avérer dangereux pour votre cher compagnon à quatre pattes. Et oui, les chiens ne peuvent pas (tout) manger comme les humains. Certains de nos aliments préférés peuvent d'ailleurs être toxiques pour eux, alors : méfiance !

C'est quoi un aliment toxique ?

Un aliment toxique, c'est un aliment qui non seulement ne répond pas aux besoins du corps, mais en plus, qui est très difficile à éliminer par l'organisme. S'en suivent ainsi tout une série de symptômes des plus bénins aux plus graves.

Il est important de savoir qu'il n'y a pas de symptômes caractéristiques d'une intoxication alimentaire. Par conséquent, quand on dit qu'un aliment est toxique, on peut retrouver des troubles très divers comme :

  • Des troubles digestifs : des nausées, des vomissements, des diarrhées, une hypersalivation ;
  • Des troubles respiratoires : une toux, un essoufflement, des difficultés à respirer ;
  • Des troubles neurologiques : une perte d'équilibre, des tremblements, une faiblesse, des convulsions, des spasmes musculaires, une excitation ;
  • Des saignements (hémorragies).

À chaque aliment sa toxicité et donc ses symptômes.

Le raisin rend malade comme un chien

Pourquoi ? Les scientifiques ne savent pas précisément quelle est la substance toxique, mais le résultat est là : c'est un aliment très dangereux pour les chiens. Par ailleurs, sachez que le raisin sec est encore plus dangereux pour votre chien que son cousin le raisin frais.

Quelle quantité ? La dose toxique pour le raisin frais est comprise entre 10 et 15 g par kilo de poids de l'animal. Cela signifie que pour un chien de 10 kg, 100 à 150 g (soit une belle grappe) peuvent entraîner de sérieux problèmes de santé.

Concernant le raisin sec, c'est pire. La substance toxique y est encore plus concentrée. On estime que 6 raisins secs par kilo de poids peuvent rendre votre animal gravement malade.

Quels symptômes ? Même si beaucoup de propriétaires l'ignorent, le raisin est définitivement l'ennemi juré des chiens. Les premiers symptômes sont digestifs avec des nausées, des vomissements, des diarrhées. Puis au bout de 24 à 48h, ce sont les reins qui peuvent dysfonctionner, au point de provoquer une insuffisance rénale aiguë. Dans ces circonstances, l'animal est très abattu, il semble déshydraté et urine moins. Une consultation vétérinaire d'urgence s'impose.

Le chocolat surtout pas

Pourquoi ? Bien que le chocolat soit l'ami de nombreux humains, il est définitivement l'ennemi de nos animaux de compagnie. En effet, le cacao contient de la théobromine ainsi qu'un peu de caféine, des substances dangereuses pour les chiens et les chats. Plus le chocolat est noir, plus il est riche en théobromine et donc plus il est dangereux pour votre animal. Par conséquent, le chocolat au lait est relativement peu toxique, et le chocolat blanc ne l'est même pas. De toute façon les puristes vous le diront, le chocolat blanc, ça n'est pas du chocolat !

Quelle quantité ? La dose toxique est de 2 g de chocolat noir par kilo de poids. Cela signifie que 20 g de chocolat noir peuvent sérieusement mettre un chien à mal, et 100 g peuvent carrément tuer un chien de 10 kg.

Quant au chocolat au lait, la dose toxique est beaucoup plus importante puisqu'elle est de 10 g par kilo de poids, soit l'équivalent d'une tablette de 200 g pour un chien de 10 kg. Ça laisse un peu plus de marge avant que votre chien ne s'intoxique avec.

Quels symptômes ? Alors qu'une faible quantité de chocolat va simplement irriter le système digestif de votre chien, une grande quantité peut avoir des conséquences plus préoccupantes. On peut constater une grande nervosité de l'animal, un arrêt de la prise de boisson, des tremblements, voire des convulsions. La mort peut survenir dans les 6 à 24h, alors mieux vaut agir vite.

Dans l'avocat, rien ne va

Pourquoi ? L'avocat contient de la persine, une substance très toxique pour les chiens. Mais ce qui rend l'avocat particulièrement dangereux, c'est que la persine est présente partout : dans la chair, dans le noyau, dans les feuilles. Bref, pour le bien de votre chien, l'avocat est à éloigner définitivement de sa truffe !

Quelle quantité ? Malheureusement, la dose toxique est encore indéterminée à ce jour, il est donc préférable de l'éviter, un point c'est tout.

Quels symptômes ? Une intoxication à l'avocat apparaît quelques heures après son ingestion. Chez un chien, elle se manifeste par des symptômes digestifs (diarrhées, vomissements, l'animal ne touche pas à sa gamelle), mais ça n'est pas tout. Des symptômes cardiorespiratoires peuvent aussi survenir avec une accélération du rythme cardiaque, et des difficultés à respirer. Alors méfiance.

Sachez aussi que chez les chiennes qui allaitent, l'avocat peut provoquer une inflammation des mamelles, aussi appelée mammite.

Le xylitol, ça rigole (pas)

Pourquoi ? Le xylitol est un édulcorant que vous retrouvez aussi sous le doux nom de "E967". Il est présent dans de (très) nombreux produits destinés aux humains comme : les barres chocolatées, les bonbons sans sucre, les chewing-gums, les matières grasses utilisées en boulangerie, et aussi le dentifrice ! Le xylitol est un faux sucre qui, chez le chien, est absorbé lentement et entraîne une grande libération d'insuline (l'hormone qui fait diminuer le taux de sucre dans le sang).

Quelle quantité ? Seulement 0,1 g par kilo de poids suffit à provoquer une hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang) en l'espace de 10 à 60 minutes seulement. Si la dose ingérée par le chien est plus importante, soit à partir de 0,5 g/kg, le xylitol peut provoquer une nécrose hépatique aiguë.

Quels symptômes ? Les symptômes d'une intoxication au xylitol sont : des vomissements, une faiblesse musculaire, une baisse d'activité, des problèmes de coordination des mouvements, des convulsions, etc.

Le xylitol peut s'avérer mortel pour les chiens, en cas de doute il faut donc rapidement l'amener chez un vétérinaire.

Poireaux, oignons, ail, aïe aïe aïe !

Pourquoi ? Les plantes de la famille Allium sont dangereuses pour les chiens (et pour les chats). Elles contiennent des composés soufrés qui ont la capacité maléfique de détruire les globules rouges. On parle alors d'anémie hémolytique.

À noter cependant, que parmi cette grande famille Allium, l'ail semble moins toxique que ne l'est l'oignon.

Quelle quantité ? Cela peut aller vite, 15 g par kilo de poids (soit un demi-oignon pour un chien de 5 kilos), peut entraîner des conséquences sur l'organisme de l'animal.

En revanche, il est important de savoir que certaines races de chiens sont particulièrement sensibles à ces aliments comme l'akita, le shiba inu et le chow-chow. Leur seuil de dose toxique est beaucoup plus bas que les autres chiens. Soyez donc encore plus vigilant si votre animal appartient à l'une de ces races.

Quels symptômes ? Les plantes appartenant à la famille Allium provoquent chez le chien des vomissements, une perte d'appétit, voire des diarrhées. Progressivement l'animal devient pâle. La pâleur chez le chien s'observe au niveau des muqueuses, regardez donc si ses gencives sont plus claires que d'habitude par exemple. L'animal présente aussi une faiblesse, des difficultés à respirer, et même des urines foncées (résultat des globules rouges décimés).

Attention, certains vermifuges dits naturels sont composés (entre autre) d'ail. L'efficacité de l'ail en tant que vermifuge n'ayant pas été prouvée, pour le bien de votre chien, il est préférable de l'éviter.

Les pommes de terre, plutôt cuites que crues

Pourquoi ? Ce sont les pommes de terre crues, germées, verdies ou même les épluchures qui présentent un véritable danger pour votre chien ainsi que votre chat. Elles contiennent de la solanine une substance produite par la plante pour éloigner les insectes. Cependant, une fois ingérée par votre chien, la solanine agit comme un neurotransmetteur et inhibe le message nerveux. Les conséquences peuvent ainsi être désastreuses.

Quelle quantité ? C'est à partir de 30 g par kilo de poids que les premiers symptômes peuvent apparaître.

Quels symptômes ? Les symptômes sont vastes. On constate des troubles digestifs (diarrhées, vomissements), de la fièvre, une difficulté à respirer, une hypersalivation, une faiblesse musculaire. Bref, un cocktail explosif de tous les signes d'intoxication.

Si vous constatez que les croquettes de votre chien contiennent de la pomme de terre, pas de panique. Cette dernière a forcément été cuite, elle ne présente donc aucun danger pour votre chien.

Les noix de macadamia, toxique mais pas trop

Pourquoi ? Malheureusement, on ignore ce qui rend la noix de macadamia dangereuse pour les chiens. Les pistes penchent pour une substance présente dans la noix, ou la présence de mycotoxines. Bref, rien de précis.

Le chien est d'ailleurs la seule espèce pour qui la toxicité de la noix de macadamia est avérée.

Quelle quantité ? La dose toxique varie selon les sources, elle est estimée entre 0,7 et 2,2 g par kilo de poids de l'animal. En d'autres termes, cela équivaut à seulement 2 noix pour un chihuahua contre une vingtaine pour un golden retriever.

Surveillez donc bien vos noix au cours de vos apéritifs entre amis, et évitez les petites récompenses comme les glaces, les cookies ou tout autre gâteau pouvant contenir des noix. Si vous souhaitez faire plaisir à votre animal, préférez plutôt les friandises spécialement conçues pour les chiens.

Quels symptômes ? Les symptômes d'une intoxication à la noix de macadamia chez un chien sont une faiblesse musculaire, un possible pic de fièvre, voire des vomissements.

Le chien s'en remet généralement vite (entre 24 à 48h), mais il faut tout de même être vigilant et ne pas hésiter à consulter son vétérinaire en cas de doute.

Les os et viande crue, le bouillon de culture

Pourquoi ? Les os, lorsqu'ils sont cuits, deviennent cassants et peuvent se coincer, voire perforer le système digestif de votre animal.

Quant à la viande crue, elle contient un nombre non négligeable de bactéries et de parasites. Par conséquent, pour limiter le risque accru de gastro-entérites, il est préférable de toujours faire cuire la viande que vous donnez à votre animal. Néanmoins, lors de la cuisson veillez à ne pas avoir la main lourde sur les matières grasses. Elles ne font pas grossir que les humains !

Quelle quantité ? Si vous donnez un os à mâcher à votre chien, il doit toujours être suffisamment grand pour éviter qu'il ne l'ingère. De plus, l'os ne doit jamais être cuit au risque de s'effriter et d'obstruer dangereusement son système digestif.

Vous l'aurez donc compris, les quantités à respecter sont donc à établir de préférence avec votre vétérinaire, en fonction de la taille de votre chien.

Le lait, oui mais avec modération

Pourquoi ? Le lait contient du lactose qui correspond au sucre du lait. Pour être digéré, il nécessite une enzyme appelée la "lactase". À l'âge adulte, l'activité de la lactase diminue, la digestion du lait peut donc se compliquer.

Concernant le yaourt, sachez qu'il ne contient quasiment pas de lactose. Par conséquent, il y a peu de risque que votre animal ait des problèmes digestifs après avoir léché votre pot de yaourt. Par contre, pour sa ligne, ça n'est pas franchement recommandé.

Quelle quantité ? Tout va dépendre du chien. Certains vont très bien tolérer le lait d'autres non, néanmoins il faut savoir que le lait n'est pas toxique pour les chiens, donc pas de panique à avoir. Le problème se pose uniquement si votre animal y est allergique. Là, c'est une autre histoire.

Quels symptômes ? Si votre chien est intolérant au lactose, le lait ne sera pas digéré et va fermenter dans son système digestif. Résultat, une bonne diarrhée.

En revanche, si votre chien est allergique au lait (ce qui est rare), il peut présenter des signes digestifs (vomissements, diarrhées) ou cutanés (démangeaisons, rougeurs), voire des otites, et ce, quelle que soit la quantité de lait consommée.

Mais allergie ou non, la bonne nouvelle dans cette histoire c'est qu'il y a un remède simple à ces symptômes : arrêter le lait !

Si vous possédez un chiot, parlez-en à votre vétérinaire. Il est primordial qu'il consomme un lait spécialement conçu pour l'espèce canine.

Que faire si votre chien a mangé un aliment toxique?

Tout d'abord, ne paniquez pas. Oui, c'est plus facile à dire qu'à faire, mais votre chien aura clairement besoin de votre lucidité afin de se sortir de cette mauvaise passe. Il est important de recueillir des informations précieuses pour sa prise en charge par le vétérinaire :

  • Quel aliment dangereux pour sa santé votre animal a-t-il consommé ?
  • Dans quelles quantités ?
  • À quelle heure ?

N'hésitez pas à prendre des photos ! Une fois ces données recueillies, appelez tout de suite une clinique vétérinaire d'urgence, elle vous indiquera la marche à suivre.

Selon les situations votre vétérinaire sera amené à faire vomir votre chien, à lui administrer un traitement (s'il en existe un), à le perfuser, ou bien à le garder en observation.

Sachez néanmoins qu'il est fortement déconseillé de faire vomir les chiens à la face écrasée comme les bouledogues. Du fait de leur anatomie, il existe un très grand risque de fausse route. Ne tentez donc aucun remède de grand-mère dans ce type de situation, mais demandez toujours conseil à votre vétérinaire.