Tout savoir sur l'obésité chez les chiens

Comme chez l'homme, le chien peut être touché par plusieurs maladies qui peuvent le conduire à avoir de graves problèmes de santé. Parmi les maladies qui peuvent lui nuire, nous pouvons parler d'obésité. Effectivement, cette maladie se manifeste chez votre chien et peut avoir des conséquences extrêmement graves sur sa santé. Pour éviter la surcharge pondérale, il existe certaines consignes à respecter, d'autres à éviter, mais vous devez avant tout savoir comment se manifeste cette maladie et quelles sont les précautions à prendre pour l'éviter et maintenir votre fidèle compagnon en bonne santé !

L'obésité chez les chiens, pourquoi ?

Les chiens souffrent de plus en plus de surcharge pondérale, autrement dit d'obésité, comme nous. Il est évident que le poids, la graisse et les maladies qui y sont liées sont des conséquences directes de l'alimentation de l'animal. Les mauvaises habitudes alimentaires peuvent également se manifester si vous ne prenez pas le soin de lui donner un régime adéquat. Ainsi, pas moins de 20 % des chiens dans certains pays développés et industrialisés sont considérés comme étant obèses avec de graves répercutions sur leur santé. Chez l'homme, l'IMC (Indice de Masse Corporelle) permet de caractériser l'excès de poids, mais pas chez votre animal. Attention ! Cependant, chez les chiens, ce n'est pas toujours le cas, étant donné qu'il n'existe pas d'équivalent pour faire ce test. Et puis, même si votre chien ne peut pas enfiler son jean préféré pour se rendre compte de sa prise de poids, vous pouvez le voir à l'oeil. Si sa corpulence change à une vitesse fulgurante, c'est qu'il est potentiellement en danger. En effet, nul besoin d'être vétérinaire pour le constater. En bref, lorsque le poids de votre chien est supérieur à près de 15 % de son poids optimal, il est temps de le reprendre en main. Ou plutôt, vous remettre en cause quant aux aliments que vous lui donnez au quotidien !

Les risques d'obésité chez les chiens

Un animal obèse est incontestablement un animal en mauvaise santé. Les risques encourus peuvent être irréversibles sur du long terme. Cependant, s'il on fait des efforts en temps et en heure, on peut mettre un terme à ce surpoids. Un excès de charge pondérale provoque des pathologies graves, à savoir les problèmes de locomotion en premier lieu. Ceci dit, ces troubles ne se manifestent pas forcément tous au même moment, mais peuvent s'enchaîner très rapidement.

Attention à son petit cœur

En effet, un effort important est constamment exercé sur le cœur, entraînant une fatigue chronique et par conséquent, de graves soucis cardiaques. Cet organe vital est plein de tissus adipeux et toute la graisse qui s'accumule autour diminue, par conséquent, l'endurance du chien. Le fait de ne plus bouger conduit à l'obésité, c'est un cercle vicieux.

Surveillez la peau de votre chien

Oui, attention aux troubles cutanés ! Si l'être humain peut souffrir d'acné ou d'autres problèmes cutanés, le chien, à son tour, peut souffrir d'eczéma à cause du surpoids.. En effet, les problèmes de peau, les dermites et autres, ont tendance à se développer très rapidement chez votre animal. Et pour cause ! Il ne pourra plus se lécher, car les zones habituelles sur lesquelles sa langue passe ne sont plus accessibles.

S'il mange mal, votre chien aura des troubles gastro-intestinaux. À force d'être mal nourri, son système digestif devient de moins en moins fonctionnel et des troubles gastro-intestinaux se manifesteront fréquemment. Par conséquent, il sera constipé, son transit sera ralenti et votre chien subira des flatulences. Qui a dit que la nourriture était le meilleur allié de l'être vivant ?

Le cancer ! Prenez pas peur, mais c'est possible ! Ce terme peut effrayer énormément de personnes, mais le risque d'un cancer est possible, même pour votre animal de compagnie. Ce risque augmente de plus de 50 % en même temps que l'espérance de vie baisse considérablement. Des infections urinaires peuvent se manifester, une baisse de fertilité et les infections virales peuvent être extrêmement dangereuses puisque l'animal subira une baisse immunitaire.

art113p2.jpg

La stérilisation en cause

Bien que la stérilisation soit une étape souvent nécessaire, cette opération peut être la cause de l'obésité de votre animal. Sachez qu'il existe deux fois plus de chiens obèses stérilisés que non stérilisés, sans pour autant qu'ils aient changé leur alimentation. La dépense d’énergie est moins importante chez un chien stérilisé que chez un animal qui n'a pas subit d'opération. Il ne faut pas négliger que la stérilisation supprime les hormones sexuelles ce qui diminue donc l’utilisation de l’énergie. Il est donc nécessaire de revoir à la baisse l’apport alimentaire pour les animaux opérés. Le petit chien n'est plus : changement morphologique !

En plus des changements et des problèmes de santé que le chien subit en interne, son aspect esthétique en prend également un coup. Ainsi, des conséquences morphologiques peuvent être rapidement remarquées : votre chien devient très gros et dans certains cas, il est même déformé par le poids ! Bien que les critères de beauté actuels ne s'appliquent pas aux chiens, une prise de poids reste un bon indicateur qui vous alerte sur son état de santé ! Ouvrez bien l'œil ! Un chien a besoin de bouger, mais un gros chien a des problèmes de locomotion. Fini les balades ensemble !

Vous vous rappelez des premiers mois, voire premières années lorsque vous avez accueilli votre petit animal ? Sachez que si vous ne faites pas attention à sa santé et à ce qu'il mange, vos balades et courses au bord du lac ou en pleine forêt vont devenir plus compliquées. Effectivement, en devenant obèse, le chien aura un réel problème de locomotion. Il va courir moins qu'avant, son activité physique va baisser et il deviendra de moins en moins vif. Même si vous lui lancez un jouet, il ne sera pas en mesure d'aller le chercher ! Étant donné que son endurance va grandement baisser, son appareil locomoteur sera fragilisé et de là, découleront des troubles articulaires, des soucis au niveau des hanches, des rhumatismes et de l'arthrose. Si vous ne voulez pas courir seul, misez tout sur son alimentation !

Quel est le juste poids pour un chien ?

Il est difficile de déterminer un poids idéal pour un chien. Cependant, il faut surtout garder en tête que sa corpulence et ses besoins ne sont pas les mêmes que ceux d'un chat par exemple ! Puisque l'obésité est une pathologie due à la nutrition, c'est au maître de faire attention à ce qu'il y a dans la gamelle de son animal. Ceci dit, afin d'avoir une idée sur le poids que doit faire votre animal à quatre pattes pour rester en bonne santé, songez à le prendre chez le vétérinaire. Ce dernier réalisera un examen à distance qui consiste à regarder la silhouette de l'animal, notamment le creux des flancs pour évaluer son embonpoint. Et un un examen rapproché durant lequel il palpe l'animal, notamment ses côtés pour évaluer la masse graisseuse du chien. Par la suite, le médecin va noter l'état corporel de votre chien sur une note allant de 1 à 5. L'idéal serait d'obtenir 3/5. Au-dessus de cette note, l'animal est considéré comme étant en surpoids. Cependant, le poids parfait dépend de chaque race, mais il est toujours utile de souligner que lorsque le poids est supérieur à 15 % au poids idéal, on peut parler d'obésité.

Comment éviter l'obésité chez les chiens ?

L'on peut facilement dire que les risques de l'obésité chez les chiens sont les mêmes que chez l'humain à quelques exceptions près. Si vous vous sentez de plus en plus lourd, vous allez certainement vouloir vous mettre au régime. Mais si votre chien obèse, il ne tient qu'à vous de faire attention à lui. Pour éviter le surpoids, il est vivement conseillé de prendre en considération l'avis du vétérinaire et faire en sorte de lui donner la bonne alimentation selon sa race, sa corpulence et ses besoins quotidiens. De plus, il est vivement recommandé d'exercer une activité physique régulièrement pour lui éviter de rester, toute la journée, immobile et de s'empâter. Enfin, il faut éviter de suralimenter votre compagnon, car cela est néfaste pour lui, faites donc attention aux quantités. Aidez-le à maintenir son poids idéal si vous ne voulez pas qu'il souffre à cause de ses amas de graisses. Sachez néanmoins, qu'à l'inverse de beaucoup de maladies chroniques, l'obésité peut se soigner. Il est de votre ressort d'aider votre animal a avoir la meilleure alimentation possible.