British shorthair

Un chat facilement reconnaissable.

Origine Royaume-Uni
Espérance de vie 20 ans
Hauteur 25cm - 30cm
Poids 4 - 8 kg
Type de poil Court
Entretien du poil 3 / 5
Besoin d'exercice 5 / 5
Vie en appartement 2 / 5
Adapté aux enfants 5 / 5
Facile d'entretien 3 / 5
Santé 3 / 5
Indépendant 5 / 5
Joueur 5 / 5
Calme 2 / 5

À poil court et dense, le British Shorthair est facilement identifiable. Ses belles rondeurs lui donnent l’apparence d’un ours en peluche. Idéal pour une famille, il s’agit d’un chat qui émerveille de par son caractère. Intelligent, affectueux et très calme, ce chat à l’allure majestueuse possède une excellente capacité d’adaptation.

Caractéristiques physiques du British Shorthair

Il pèse entre 4 et 8 kg. Mâle ou femelle, la taille de cette race n’excède généralement pas 30 cm. Le British Shorthair est un chat qui possède un corps massif, puissant et robuste. Il est doté d’une tête ronde, d’un cou musclé et de puissante bajoue. Les oreilles incurvées vers l’avant s’harmonisent très bien avec la tête arrondie du chat. Il a un nez court et large avec des narines qui sont ouvertes et incurvées. Les yeux grands, ronds et espacés sont généralement de la même couleur que la robe du British Shorthair. Celle-ci peut avoir plusieurs nuances, mais c’est le bleu qui est le plus apprécié. Les poils sont courts, mais très denses avec un sous-poil épais. La queue, plutôt longue, mesure environ deux tiers du corps du chat British Shorthair. Elle a une importante couche de poils à la base et s’affine petit à petit pour aboutir à une pointe ronde. L’espérance de vie de ce chat se situe entre 15 et 20 ans.

Histoire et origine du British Shorthair

Comme l’indique son nom, le British Shorthair trouve son origine en Grande-Bretagne où des croisements ont été effectués entre des chats gouttières et des Persans pour qu’il puisse voir le jour. Ce chat a été exposé pour la première fois en 1871 au Crystal Palace à Londres où il fut présenté au public. Entre les deux guerres mondiales, la race British Shorthair a quasiment disparu. Suite à de nombreux autres croisements entre des Bleus russes et des Chartreux, elle a refait son apparition quelque temps après. Cette race de chat est officiellement reconnue en France dans les années 70.

Caractère et comportement du British Shorthair

Issu d’une lignée de grands chasseurs de rats, le British Shorthair est doté d’instincts de prédateurs. Ne vous étonnez pas s’il rapporte quelquefois ses proies. Il apprécie les grands espaces et aspire à une grande liberté. Calme et paisible, c’est un animal de compagnie par excellence. Il convient à une famille avec des enfants. En effet, le British Shorthair aime jouer. Il s’entendra donc très bien avec les plus jeunes qui lui feront dépenser de l’énergie. En absence de compagnon de jeu, ce chat indépendant trouvera le moyen de se divertir. Gentil, loyal et attentionné, il reste très attaché à sa famille. Le British Shorthair s’adapte aisément à tous types d’environnement. Le plus important est de toujours lui prévoir un espace à lui calme, car les bruits trop forts ne font pas partie de ses préférences. Son intelligence et sa curiosité lui permettent d’approcher facilement les inconnus ou bien d’explorer les alentours en cas de problème. L’indépendance de cet animal lui confère la capacité de rester seul pendant longtemps dans un appartement ou une maison avec jardin. Il ne craint pas la solitude et trouve généralement de quoi s’occuper. Pour plus de sécurité, il serait intéressant de le munir d’un collier GPS.

british-shortair2.jpg

Entretien et conditions de vie du British Shorthair

Le beau pelage du British Shorthair nécessite un toilettage soigné. De façon hebdomadaire, le chat doit être peigné afin d’éliminer les poils morts retenus dans sa fourrure. En période de mue printanière, le British Shorthair demande une plus grande attention. Le toilettage doit être plus fréquent, car l’animal de compagnie perdra plus de poils et de sous-poils. Il en est de même lorsqu’on suspecte la formation de boule de poils. Après un tour dans le jardin, au parc ou une simple promenade, il est impératif de jeter un coup d’œil dans le poil du British Shorthair afin de vérifier les éventuels parasites qui auraient pu s’y installer. En effet, sa richesse en poil rend l’infestation bien aisée.

Santé du British Shorthair

Ses origines font de lui un chat robuste et généralement en bonne santé. Toutefois, parce qu’il vient du persan, il peut être sujet à certaines maladies génétiques comme la polykystose rénale ou bien la cardiomyopathie hypertrophique. Afin d’éviter ces pathologies, des tests sont réalisés chez les reproducteurs. Le British Shorthair peut aussi être atteint des problèmes cardiaques. Il faudrait par ailleurs surveiller sa fourrure s’il va souvent à l’extérieur de l’appartement. Ceci permet de prévenir les éventuelles infestations de puces.