Pixie-Bob

Un chat qui s'apparente à un lynx.

Origine États-Unis
Espérance de vie 15 ans
Hauteur 25cm - 30cm
Poids 3 - 7 kg
Type de poil Mi-long
Entretien du poil 3 / 5
Besoin d'exercice 4 / 5
Vie en appartement 4 / 5
Adapté aux enfants 4 / 5
Facile d'entretien 4 / 5
Santé 5 / 5
Indépendant 5 / 5
Joueur 5 / 5
Calme 5 / 5

Si vous pensez avoir vu un lynx qui vous a paru assez petit et bien plus inoffensive que sa version XXL, peut-être avez-vous croisé le chemin d’un Pixie-Bob. Ce chat, à poil court ou long selon la variété, revêt, en effet, une robe tachetée semblable à son homologue sauvage. Pour autant, loin d’être agressif et ne sachant pas se servir de ses griffes, il sera un compagnon de jeu idéal, curieux et vif, voire parfois exubérant !

Caractéristiques physiques du Pixie-Bob

Le Pixie-Bob est un chat plutôt massif, pouvant peser jusqu’à 7 kg pour une femelle et 8 kg pour un mâle, pour seulement 30 cm de longueur. Ce chat adopte les caractéristiques des félins sauvages, à savoir des épaules proéminentes, une poitrine puissante et un creux entre les omoplates. Si le pelage bien fourni du Pixie-Bob peut être court ou long, seule la robe brown spotted tabby, avec les différentes nuances qu’elle peut avoir, est admise pour répondre aux critères de la race et pouvoir se présenter à des concours félins. De petits détails physiques font de ce chat une race unique, dont des sourcils épais, une truffe rouge rubis, des yeux en forme de triangle-rectangle mais encore des petits plumets aux extrémités de ses oreilles.

Histoire et origine du Pixie-Bob

L’histoire du Pixie-Bob est incroyable, ce chat ayant failli ne jamais voir le jour. On doit la création de cette race américaine, fin du XXème siècle, à Carol Ann Brewer, qui, tombée sous le charme d’un chat semblable à un lynx, est partie en quête d’autres chats avec ces caractéristiques. Dans l’Etat de Washington, elle n’en trouvera finalement que deux, suffisant pour les faire se reproduire pour donner naissance à un chaton qu’elle nommera Pixie. Heureusement pour Carol Ann Brewer, d’autres éleveurs lui emboiteront le pas pour l’aider dans le développement de cette nouvelle race, qui sera finalement officialisée en 1998.

Caractère et comportement du Pixie-Bob

Malgré son physique de chat sauvage, la ressemblance avec le lynx s’arrête bien là puisque le Pixie-Bob est un chat des plus câlins. S’il adore les moments de tendresse en compagnie de son maître, ce félin déborde d’énergie. Ce « chien-chat » se révèle être un grand joueur, ce qui plaît particulièrement aux jeunes enfants, envers lesquels il ne se montrera pas agressif, bien au contraire. Le Pixie-Bob semble, en effet, ignorer qu’il possède des griffes, ce qui est un atout quand on craint les comportements défensifs des chats. Lors de ses parties de jeux, ce chat se montrera curieux, se plaira à tremper ses pattes dans un point d’eau et pourrait vous surprendre avec des comportements bizarres que l’on qualifierait d’exubérants.

pixiebob2.jpg

Entretien et conditions de vie du Pixie-Bob

En intérieur ou en extérieur, le Pixie-Bob sait s’adapter. S’il aura une préférence pour rester au chaud à la maison, aux côtés de son maître, il ne rechignera pourtant pas à une petite balade sur un chemin de campagne ou dans votre jardin. Il pourra ainsi s’adonner à sa plus grande passion : la course ! Pourquoi pas, d’ailleurs, courir avec lui en le tenant en laisse. Le Pixie-Bob n’y trouvera rien à redire s’il y a été habitué assez jeune. Le principal poste d’entretien sera bien le brossage de son poil laineux, quelle que soit la variété de votre Pixie-Bob. Il va de soi que s’il a le poil long, vous devriez y passer davantage de temps. Celui-ci devra alors être quotidien.

Santé du Pixie-Bob

Difficile de savoir si le Pixie-Bob à des prédispositions à développer certaines pathologies, cette race étant très récente. La seule tare qu’on lui connaît actuellement serait une malformation des pattes, présente chez certains chats de cette race. Hormis cela, veillez à ce que votre matou ait un suivi régulier chez un vétérinaire et se fasse vacciner contre la rage, le typhus, le coryza et la leucose, assez courantes chez nos amis félins.