Sacré de Birmanie

L'un des chats préféré des français.

Origine France
Espérance de vie 18 ans
Hauteur 30cm - 35cm
Poids 4 - 7 kg
Type de poil Mi-long
Entretien du poil 4 / 5
Besoin d'exercice 2 / 5
Vie en appartement 5 / 5
Adapté aux enfants 5 / 5
Facile d'entretien 4 / 5
Santé 4 / 5
Indépendant 2 / 5
Joueur 5 / 5
Calme 4 / 5

Ce félin doux, élégant et raffiné, aux origines obscures et légendaires, rencontre un vif succès auprès de la population française. Avec plus de 4 500 naissances recensées dans le pays cette année, le sacré de Birmanie est en effet le deuxième chat préféré des Français. Souvent appelé chat Birman, ou plus simplement Birman, il est connu pour être doux et affectueux. Souvent caractérisé de véritable "chat-chien" par certains, il s’attache facilement aux humains et demande du soin et de l’attention de la part de ses maîtres.

Caractéristiques physiques du sacré de Birmanie

Signe distinctif par excellence, les yeux du sacré de Birmanie sont toujours d’un bleu saphir envoûtant. Tout représentant de l’espèce digne de ce nom possède ce regard azuré, qui fait souvent fondre petits et grands. Autre caractéristique physique parfaitement typique du Birman, le bout de ses pattes est toujours d’un blanc immaculé. La robe colourpoint du Birman est aussi très reconnaissable. Son dégradé, partant du doré très clair, tirant vers le doré foncé, vient progressivement s’assombrir pour finir sur des notes de brun foncé au niveau des extrémités. Les oreilles et les pattes sont en effet presque noires dans la très grande majorité des cas. Elle n’est pas sans rappeler la robe du Siamois, en de nombreux points semblable. La carrure solide du Birman en fait un chat robuste, parfaitement adapté à de très nombreuses situations. Son corps, relativement musclé, lui donne pourtant une silhouette fine et élégante, très plaisante au regard.

Histoire et origine du sacré de Birmanie

Comme son nom l’indique, le Birman est une race de chat d’origine… française ! Attention, son appellation rend souvent la méprise facile. La légende attribue certes une histoire mythique à cette race de chat, qui tirerait ses principaux attributs physiques d’une rencontre avec une divinité birmane. Il est cependant plus probable que le sacré de Birmanie soit issu de croisements entre un Persan et un Siamois, lesquels auraient été réalisés en France au début du 20e siècle. Il est toutefois important de noter que son origine reste encore aujourd’hui incertaine. Le mystère qui entoure ce félin ne fait qu’accroître l’intérêt que le public lui porte.

Caractère et comportement du sacré de Birmanie

De manière générale, le sacré de Birmanie est un chat au comportement très doux et agréable. Très joueur, il ne présente pas pour autant un caractère exubérant ou envahissant. Félin particulièrement affectueux, il est souvent en recherche de caresses et demande une grande attention de la part de ses maîtres. Très sensible en de nombreux points, ce chat s’attriste facilement de l’indifférence. Il a donc besoin d’être sollicité, regardé et considéré par l’humain qui l’entoure. Il a très souvent tendance à suivre son maître aux quatre coins du domicile, simplement par plaisir d’être avec lui. La force tranquille du sacré de Birmanie lui permet de s’imposer en douceur auprès des autres animaux. Sans effusion inutile, il saura facilement trouver sa place au contact d’autres chats, de chiens ou de tout autre animal de compagnie. D’une grande stabilité comportementale, que ce soit avec les enfants ou les adultes, il est le compagnon idéal de toute la famille. D’un naturel curieux, il n’hésite cependant pas à aller à la rencontre d’autres individus.

sacredebirmanie2.jpg

Entretien et conditions de vie du sacré de Birmanie

Le Birman est doté d’un pelage très doux au toucher, et surtout très léger. À la différence du Persan, le sacré de Birmanie ne possède pas de sous-poils, ce qui facilite grandement l’entretien régulier de la fourrure. Il suffit de la brosser une fois par semaine, à l’aide d’un simple peigne (en acier inoxydable par exemple), pour garantir au pelage de l’animal un aspect toujours impeccable. En période de mue, il peut être préférable de brosser le Birman 2 à 3 fois par semaine, afin d’enlever efficacement l’excédent de poils. Parfaitement adapté à la vie en intérieur, le sacré de Birmanie aime le jeu. Jouer fait partie intégrante de la vie d’un chat, le Birman ne fait donc pas exception à la règle. L’installation de modules adaptés, permettant à l’animal d’évoluer et de jouer seul, peut parfaitement satisfaire l’animal. Passer une heure chaque jour à jouer avec un Birman, est une solution tout autant satisfaisante.

Santé du sacré de Birmanie

Globalement très robuste, le Birman peut facilement vivre entre 15 et 20 ans. La plupart des représentants de l’espèce est cependant sujette à quelques dysfonctionnements rénaux, souvent d’origine congénitale. Une alimentation adaptée permet bien souvent de pallier aux éventuels risques de maladie.