Akita Américain

Qui aurait cru qu’un chien autrefois utilisé dans des combats deviendrait un chien doux, à l’allure d’une peluche XXL.

FCI Groupe 5
Origine Japon
Espérance de vie 10 ans
Hauteur 66cm - 72cm
Poids 45 - 60 kg
Taille Géant
Type de poil Mi-long
Entretien du poil 3 / 5
Besoin d'exercice 5 / 5
Vie en appartement 2 / 5
Adapté aux enfants 2 / 5
Facile d'entretien / 5
Santé 3 / 5
Indépendant 1 / 5
Joueur 4 / 5
Calme / 5

Qui aurait cru qu’un chien autrefois utilisé dans des combats deviendrait un chien doux, à l’allure d’une peluche XXL. L’Akita américain fait ainsi tomber les préjugés qui vont à son encontre pour devenir un compagnon idéal pour l’Homme, qui gagne à être connu en France. Avec sa taille imposante et son fort caractère, l’Akita américain saura toutefois se montrer sous son meilleur jour à quiconque sait le dompter. Il fera ainsi la joie de maîtres férus dans le dressage de chiens dociles.

Caractéristiques physiques de l’Akita Américain

Avec un poids pouvant atteindre les 60 kg et sa taille de 60 à 70 cm, l’Akita américain n’est pas un chien qui passe inaperçu. Si son allure fière et imposante ainsi que son épais museau peuvent effrayer, sa queue haute et panachée, sa tête et ses oreilles triangulaires, ses petits yeux marrons, ainsi que son poil dense lui donnent l’apparence d’une grosse peluche qui en fera craquer plus d’un. Contrairement à certaines races, sa robe peut contenir toutes les couleurs, et peut parfois être tachetée voire rayée. Le physique particulier de l’Akita américain tient aussi à la présence d’un masque plus sombre, qu’on ne retrouve pas forcément, notamment chez les chiens de couleur blanche. Mais ce masque le distingue généralement de l’Atika inu, qui ne le possède pas, et qui est également plus léger.

Histoire et origine de l’Akita Américain

Originaire du Japon et descendant de l’Atika matagis, l’Atika américain aurait pu ne jamais émigrer vers l’occident. Lors de la seconde Guerre Mondiale, la plupart de ces chiens primitifs ont été sacrifiés pour nourrir et réchauffer, grâce à leur fourrure, la population japonaise. C’était sans compter sur certains propriétaires qui, pour sauver l’espèce, ont procédé à des croisements des Akitas avec des bergers allemands. C’est d’ailleurs ce croisement qui fait de l’Akita américain un chien si particulier, qui a alors séduit les soldats américains, qui l’ont ramené aux Etats-Unis. Cette race sera alors reconnue à la fin du XXème siècle, la distinguant de son cousin japonais, l’Akita inu.

akitaamericain2.jpg

Caractère et comportement de l’Akita Américain

Doux et loyal envers son maître, l’Akita américain est toutefois à prendre avec des pincettes puisqu’il peut vite se montrer têtu. Si son éducation nécessite une certaine fermeté devant une intelligence qui percerait à jour la moindre faille, proscrivez les gestes brusques et les menaces envers ce chien en guise de punitions, au risque qu’il ne vous réponde avec violence. Gagner la confiance de ce compagnon sera alors le meilleur moyen pour qu’il vous obéisse et vous témoigne une fidélité sans faille. Son instinct primitif fait de l’Akita américain un chien loyal et protecteur. Il se montrera donc très affectueux envers son maître ainsi qu’envers les enfants. L’Akita américain est donc parfaitement adapté à une vie familiale, même si la vigilance reste de mise, notamment avec les enfants en bas âge, sa carrure ne faisant pas de lui le plus délicat des chiens ! Docile avec ses maîtres, l’Akita américain peut se montrer, à l’inverse, très méfiant voire jaloux face à des inconnus. Il convient donc de lui laisser prendre ses marques lors de la rencontre avec de nouvelles personnes. De même avec ses congénères de même sexe : mieux vaut lui laisser le temps d’apprivoiser ses nouveaux compagnons de vie pour éviter ses « crises » de jalousie.

Entretien et conditions de vie de l’Akita Américain

Le principal entretien à réaliser chez l’Akita américain est celui de son poil : celui-ci devra être brossé de façon hebdomadaire, et quotidiennement durant la mue qui a lieu deux fois par an. Pour que sa robe reste brillante et dense, il convient également d’équilibrer son alimentation, qu’il se nourrisse de croquettes ou de vos petits plats mijotés ! La densité de son poil lui fait d’ailleurs préférer les climats frais voire froids à la chaleur : si vous êtes de nature frileuse, faisant monter la température au sein de votre habitat, l’Akita américain n’est donc pas fait pour vous. Sportif dans l’âme, l’Akita américain peut vivre en ville, à condition que vous lui réserviez de longues balades quotidiennes en pleine nature. Attachant et attaché à son maître, ce chien a donc besoin qu’on lui consacre du temps pour qu’il puisse se défouler et profiter de sa relation privilégiée avec son maître. S’il a besoin de se dépenser, le quotidien de l’Akita américain est plutôt calme puisqu’il passera la majorité de son temps immobile, à dormir ou à contempler son environnement. Pas d’inquiétude qu’il perturbe votre voisinage avec ses aboiements, qui seront presque inexistants.

Santé de l’Akita Américain

L’Akita américain a une santé globalement bonne, pouvant vivre en intérieur comme en extérieur puisqu’il possède une résistance importante au froid. Par contre, il peut être sujet à des infections bactériennes de la peau, d’où l’importance qu’il ait une alimentation équilibrée et qu’il soit brossé régulièrement. Cette race serait prédisposée à deux maladies auto-immunes que sont l’adénite sébacée, une maladie de peau entraînant la perte des poils, et le syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada, une inflammation des yeux pouvant causer des dommages irréversibles. De par sa carrure imposante, ce chien peut également souffrir de dysplasie de hanche ou encore de retournement de l’estomac. Un suivi régulier chez votre vétérinaire devrait vous prémunir de tous ces petits maux et vous permettre d’adapter son mode de vie si besoin.