Barbu Tchèque

Le barbu tchèque est un chien possédant une touffe de poils plus longue sous le menton.

FCI Groupe 7
Origine République tchèque
Espérance de vie 13 ans
Hauteur 58cm - 66cm
Poids 28 - 34 kg
Taille Moyen
Type de poil Mi-long
Entretien du poil 3 / 5
Besoin d'exercice 4 / 5
Vie en appartement 4 / 5
Adapté aux enfants 4 / 5
Facile d'entretien / 5
Santé 4 / 5
Indépendant 4 / 5
Joueur 5 / 5
Calme / 5

Comme son nom l’indique, le barbu tchèque est un chien venant tout droit de l’est de l’Europe et possédant une touffe de poils plus longue sous le menton. Chien de chasse par ses origines, il conserve un besoin de se défouler au quotidien et appréciera les parties de jeux aux côtés de vos enfants. Très intelligent, il s’avère obéissant et calme au quotidien.

Caractéristiques physiques du barbu tchèque

Le barbu tchèque est de taille moyenne, mesurant entre 58 et 66 cm pour 22 à 32 kg selon le sexe. Bien proportionnée, sa silhouette est allongée par sa queue, portée à l’horizontale. Son corps lui donne une allure rustre, qui se voit atténuée par son regard attendrissant grâce à ses yeux couleur ambre en forme d’amande et ses oreilles, de taille moyenne, tombantes. Son pelage se compose de 3 couches de poils : une sous-couche assez dense et imperméable permettant de le protéger des intempéries, un poil de couverture mi-long et quelques zones de poils longs au niveau du poitrail, des épaules et du dos. Sa robe est généralement de teinte rouan foncé, brune tachetée ou unie.

Histoire et origine du barbu tchèque

Également nommé Cesky Fousek, dans sa langue natale, le barbu tchèque se développe, durant le XXème siècle, en République Tchèque et en Slovaquie, même s’il a failli disparaître lors de la première Guerre Mondiale. Il gagnera le reste de l’Europe, dont la France, à la fin du XXème siècle, vers 1989. D’abord utilisé comme chien de chasse, activité qu’il conserve encore à l’heure actuelle, il sera également admis comme chien de compagnie, grâce à son tempérament calme et son caractère facile à vivre.

Caractère et comportement du barbu tchèque

Le barbu tchèque est un animal fusionnel avec son maître au caractère pourtant bien trempé, notamment envers les nuisibles, qui en font le parfait chien de chasse, doué dans sa recherche de gibier et obéissant à son maître. Son caractère fort n’est pas à mettre entre les mains et requière de la fermeté dans son éducation. Néanmoins, si celle-ci est bien menée, elle permettra d’optimiser sa sociabilisation avec vos autres compagnons et avec vos enfants. Le barbu tchèque sera alors un compagnon de jeux et de vie idéal, tendre, sociable et respectueux des consignes. Aussi affectueux et calme que joueur et vif, le barbu tchèque a tout pour plaire à une personne seule comme à une famille nombreuse. Difficile de lui trouver des défauts : ce compagnon sera idéal dès lors qu’il bénéficie de suffisamment d’attention et du respect de son besoin de dépenses physiques.

barbu-tcheque2.jpg

Entretien et conditions de vie du barbu tchèque

Gardant son instinct de chasseur de par ses origines, le barbu tchèque a un besoin irrépressible de bouger et de se défouler en extérieur. Ne pensez donc même pas l’adopter si vous vivez en appartement, il y sera malheureux et pourrait développer des troubles du comportement. Néanmoins, si vous avez beaucoup de temps libre et si vous êtes très sportif, ce chien vous accompagnera dans toutes vos activités, le mieux étant toutefois qu’il ait accès à un jardin clôturé. N’ayez crainte de le laisser en extérieur même par temps de pluie : ce chien à la sous-couche imperméable lui permet de résister à l’humidité et au froid. Ce chien ayant plusieurs couches de poils, il est important de le brosser régulièrement, environ une fois par semaine, plus en période de mue. Vous éliminerez ainsi les poils morts mais également les parasites (puces, tiques) qui pourraient s’y être glissé.

Santé du barbu tchèque

Le barbu tchèque est un chien relativement docile, sauf lorsqu’il s’agit de ses oreilles. En effet, il existe chez cette race une prédisposition à développer des otites. Lors de ses soins quotidiens, mettez donc l’accent sur le nettoyage de ses oreilles, afin d’ôter le surplus de cérumen et de vous assurer de l’absence d’infection. À part ces précautions à prendre, la santé du barbu tchèque est plutôt bonne, son espérance de vie étant d’environ 13 ans. Des contrôles de routine chez votre vétérinaire devraient donc suffire à le garder en pleine forme.