Carlin

Malgré une mine renfrognée, le carlin est un chien jovial et sociable

FCI Groupe 2
Origine Chine
Espérance de vie 13 ans
Hauteur 30cm - 35cm
Poids 7 - 8 kg
Taille Petit
Type de poil Petit
Entretien du poil 2 / 5
Besoin d'exercice 2 / 5
Vie en appartement 5 / 5
Adapté aux enfants 5 / 5
Facile d'entretien / 5
Santé 4 / 5
Indépendant 4 / 5
Joueur 4 / 5
Calme / 5

Malgré une mine renfrognée pouvant lui donner un air triste, le carlin est un chien jovial et sociable qui trouve sa place au sein de nombreuses familles françaises. Petit mais costaud, le carlin peut s’avérer sportif si son maître l’est, mais s’adaptera également à un mode de vie plus sédentaire. Difficile de trouver chien plus compréhensif que lui puisqu’il acceptera que vous vous absentiez sans lui, à condition de prendre soin de lui dès votre retour.

Caractéristiques physiques du carlin

La particularité du carlin tient à sa face plate, semblable à celle rencontrée chez les persans pour les chats et à sa queue en panache caractéristique de cette race. De petite taille, il n’en est pas moins robuste avec sa taille de 35 cm pour environ 8 kg … de muscles ! Reconnaissable grâce à un masque noir, allant de ses oreilles à son museau, le carlin adopte toutes les couleurs de robes possibles, du noir au fauve en passant par l’argent et l’abricot. Qu’elle qu’en soit la couleur, sa robe doit être brillante, non pas seulement pour des questions d’esthétique mais parce que cela est signe que votre chien est en bonne santé.

Histoire et origine du carlin

Le carlin est l’une des races canines les plus anciennes répertoriées, remontant à l’Antiquité. Originaire de Chine, le carlin se fera connaître en Europe dès le XVIIème siècle, et sera rapidement adopté par la noblesse anglaise et hollandaise. S’il tient ses origines de Chine, le carlin doit son nom à Carlo Antonio Bertinazzi, un comédien italien qui portait des masques lors de ses représentations … Vous faites le rapprochement avec notre petit compagnon à quatre pattes ?

Caractère et comportement du carlin

D’apparence bourrue, le carlin est pourtant un vrai cœur tendre, à la fois joyeux et affectueux. Il ne sera ainsi pas le dernier à s’adonner à une partie de jeux avec des enfants ou à recevoir les caresses de son maître. Il comblera parfaitement les besoins d’affection de personnes vivant seules et/ou de personnes âgées. Ce chien est agréable et a le contact facile, que ce soit avec les enfants, avec les personnes étrangères à votre famille, avec les chiens, qu’ils soient mâles ou femelles, et même avec les chats. Si lui les accepte, veillez à ce que vos chats l’adoptent également puisque les yeux des carlins, particulièrement exposés, pourraient faire l’objet de griffures en cas de mésentente avec eux. La socialisation du carlin doit donc commencer très tôt, de même que son éducation. En effet, habituez-le dès les premiers mois à suivre les règles de votre maison, en usant d’un peu de fermeté. Cela évitera les bêtises et les filouteries de ce chien qui, certes mignon, n’en est pas moins malin !

carlin2.jpg

Entretien et conditions de vie du carlin

Le carlin est le chien d’appartement par excellence puisqu’il peut rester seul quelques heures sans risquer des déferlements d’aboiements ou des dégradations pour se venger. Dès votre retour, il conviendra néanmoins d’y prêter attention puisqu’il supporte mal le fait d’être ignoré. S’il se contente de petits espaces, le carlin ne boudera pas non plus une balade de temps à autre à vos côtés. S’il ne nécessite pas une alimentation spécifique, le carlin peut s’avérer assez gourmand, d’où une tendance à la prise de poids. Limitez les quantités qu’il absorbe et faites-lui faire un peu d’exercice avec des balades en extérieur afin de maintenir son poids. Si vous êtes plutôt sportifs, le carlin n’est peut-être pas le chien qu’il vous faut. S’il apprécie des balades quotidiennes, il ne pourra pas suivre des parcours trop intenses. Son poil ne requière pas de soins particuliers, hormis un brossage de temps à autre pour éliminer les poils morts et favoriser la brillance de sa robe. Les yeux du carlin, exposés de par sa face plate, sont particulièrement sensibles. Sujets aux irritations, il vous faudra certainement leur prodiguer des soins afin d’optimiser leur hydratation. Rappelons également qu’ils peuvent faire l’objet de blessures occasionnées par d’autres animaux, d’où l’importance de favoriser la socialisation au plus tôt.

Santé du carlin

L’espérance de vie du carlin est de 13 ans et sa santé est généralement bonne. Chez cette race, outre sa sensibilité oculaire évoquée plus haut, on retrouve également une prédisposition à la luxation congénitale de la rotule. En cas de doute, votre vétérinaire pourrait procéder à des radios pour poser un diagnostic et vous indiquer des soins spécifiques. S’il aime les balades avec son maître, le carlin est sensible à la chaleur. Ainsi, en cas de canicule, protégez-le en le gardant au frais dans votre logement.