Dobermann

Majestueux et imposant, le dobermann est un chien qui impressionne quiconque ne le connaît pas.

FCI Groupe 2
Origine Allemagne
Espérance de vie 11 ans
Hauteur 63cm - 72cm
Poids 35 - 50 kg
Taille Grand
Type de poil Ras
Entretien du poil 2 / 5
Besoin d'exercice 5 / 5
Vie en appartement 1 / 5
Adapté aux enfants 3 / 5
Facile d'entretien / 5
Santé 4 / 5
Indépendant 5 / 5
Joueur 5 / 5
Calme / 5

Majestueux et imposant, le dobermann est un chien qui impressionne quiconque ne le connaît pas. Cela est un point fort de cette race, développée et encore utilisée pour ses qualités de protection. Le dobermann sera ainsi un excellent chien de garde, d’autant qu’il est très attaché à son maître et se montre méfiant à l’égard des étrangers. De ce fait, la socialisation devra se faire au plus tôt avec votre entourage.

Caractéristiques physiques du dobermann

La particularité du dobermann tient à sa posture majestueuse et son port de tête élégant et fier. Ce chien peut mesurer entre 63 et 72 cm et pesant de 35 à 50 kg selon son sexe. Longiligne et musclé, ce chien de taille moyenne impressionne également avec sa mâchoire développée, ses membres d’aplomb et son regard vif et intense. Si, autrefois, la queue courte était acceptée, elle ne fait désormais plus partie des critères de la race et doit être conservée longue. À l’inverse, ses oreilles peuvent encore être coupées. Dans le cas contraire, celles-ci sont dressées sur le haut de la tête, retombant légèrement le long des joues. Le dobermann arbore une robe bicolore, son poil pouvant être tantôt noir et feu, tantôt marron et feu. La robe alliant le bleu et le feu est désormais écartée des critères de cette race, puisque des tares génétiques ont été retrouvées chez ce type de dobermann.

Histoire et origine du dobermann

Le Dobermann nous vient tout droit d’Allemagne, tenant son nom de Frédéric Louis Dobermann, un percepteur d’impôts ayant développé cette race dans l’objectif de se protéger. Cette race serait donc issue de croisements avec des chiens de garde, dont le terrier, le « chien de boucher » ou encore le berger de Beauce. Si sa silhouette s’est peu à peu affinée par rapport à ses ancêtres plus trapus, le dobermann reste, à l’heure actuelle, très prisée pour son caractère protecteur et méfiant et ses qualités en tant que chien de garde.

Caractère et comportement du dobermann

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le dobermann n’est pas un chien agressif. Il est, certes, méfiant à l’égard des étrangers, et pourra mettre de la distance avec ce qu’il considère comme inconnu. Il se montre pourtant très affectueux avec son groupe social, qu’il s’agisse des humains ou des autres animaux. Il est ainsi primordial de mettre un point d’honneur à le socialiser au plus tôt avec vos proches, notamment si vous avez besoin de le faire garder de temps à autre. Avec son maître, le dobermann apprécie une relation privilégiée : il faudra donc lui consacrer du temps en tête-à-tête pour qu’il s’épanouisse pleinement et acquiert de bonnes bases éducatives. Son éducation doit débuter très tôt, notamment pour lui apprendre le rappel et qu’il obéisse au doigt et à l’œil. Cette éducation sera facilitée par son intelligence et son enthousiasme. Enfin, pour éviter qu’il ne s’éparpille et ne se sente frustré, veillez à lui faire faire suffisamment d’exercice, le dobermann étant un chien très sportif et n’ayant pas peur de l’effort.

dobermann2.jpg

Entretien et conditions de vie du dobermann

Le dobermann étant de nature méfiante, il aura besoin d’avoir des repères pour se sentir en totale confiance. Prenez ainsi le temps de l’apprivoiser, de lui présenter les personnes qu’il côtoiera régulièrement et de lui réserver un endroit confortable au calme. Calme, certes, le dobermann a aussi besoin de beaucoup d’exercice. Outre des balades quotidiennes, il est également conseillé de lui faire pratiquer un sport canin, voire de l’emmener avec vous lors de randonnées ou de séances de jogging. Son alimentation ne pose aucune difficulté particulière, qu’il s’agisse de croquette ou d’une alimentation identique à la vôtre, préférée avec une ration légère le matin et plus copieuse le soir. Il faudra l’adapter à sa condition physique et à ses dépenses quotidiennes afin de maintenir un poids adapté à son âge.

Santé du dobermann

Le dobermann ne possédant pas de sous-couche de poils, il résiste assez mal aux températures froides et à l’humidité. Il conviendra donc de privilégier un couchage à l’intérieur durant la saison hivernale. L’espérance de vie du dobermann est estimée à 11 ans. Cette race s’expose à la dysplasie coxo fémorale et aux affections articulaires qui pourraient nécessiter des examens complémentaires et un suivi kinésithérapique spécifique. On note également une prédisposition aux affections oculaires. Un suivi régulier chez un vétérinaire permettra d’anticiper toute complication, d’autant que sa croissance est particulièrement longue, et de maintenir votre compagnon en bonne santé.