Airedale terrier

Le roi des terriers.

FCI Groupe 3
Origine Europe
Espérance de vie 13 ans
Hauteur 56cm - 62cm
Poids 17 - 22 kg
Taille Moyen
Type de poil Mi-long
Entretien du poil 3 / 5
Besoin d'exercice 5 / 5
Vie en appartement 3 / 5
Adapté aux enfants 3 / 5
Facile d'entretien / 5
Santé 4 / 5
Indépendant 5 / 5
Joueur 5 / 5
Calme / 5

Le plus grand des terriers par la taille et par le cœur.

Fièrement dressé sur ses longues pattes, l’Airedale est bien le « Roi des Terriers » : il n’accorde pas ses faveurs facilement mais se dévoue à la tâche par affection. Dans l’exercice, il se montre toujours en quête de dépense physique et ne recule jamais dans la difficulté. L’Airedale terrier sait également tenir son rang comme animal de compagnie. Son intelligence n’a d’égale que son intrépidité. Chien de chasse reconnu pour ses qualités, il se présente aussi sous l’étiquette de coach sportif à vos côtés.

Caractéristiques physiques de l’Airedale terrier

L’airedale terrier se reconnaît de loin. Sa robe feu surmontée d’un manteau noir ou gris foncé et sa haute stature participent à la prestance de cette race aux caractères uniques. Avec une hauteur au garrot comprise entre 56 cm pour les femelles et 61 cm pour les mâles, il reste le plus grand des Terriers. Robuste et athlétique, il pèse entre 23 et 30 kg. Les nuances flamboyantes, souvent présentes sur sa tête, mettent en lumière ses petits yeux vifs. Son crâne long et plat ne présente quasiment pas de stop. Ses courtes oreilles en V lui donnent un air enjoué qu’aucune ride ne vient perturber. Sa queue recourbée mais jamais enroulée témoigne de sa jovialité naturelle et vient rompre la solennité de son pelage dur en fil de fer.

Histoire et origine de l’Airedale terrier

L’airedale terrier doit son physique hors normes au croisement de deux races : le bien connu Otterhounds et le Old English Black aujourd’hui disparu. Originaire du Yorkshire en Angleterre, il est dressé pour chasser la loutre et les rats dès le milieu du XIXe. Reconnu par la FCI en 1963, il passe de « Working terrier » dans l’armée et la police au rang d’animal de compagnie apprécié pour sa gentillesse. Ainsi, sous son flegme britannique se cache un fidèle compagnon.

Caractère et comportement de l’Airedale terrier

Pour comprendre l’Airedale terrier, il faut savoir que son flair et son courage lui ont valu de chasser l’ours en Russie et le sanglier en Allemagne ! Recruté pour la défense et la garde, il sait conserver ses distances avec les étrangers. Mais son indépendance notoire n’empêche pas un comportement sociable et affectueux avec son entourage proche. Il fonctionne d’ailleurs au coup de cœur ! Il ne coopère pleinement que dans un contexte de complicité. Vous devrez créer un lien fort avec votre Airedale terrier pour une obéissance sans faille. La cohérence et la régularité des exercices forment le socle d’une amitié durable.

airedaleterrier2.jpg

Entretien et conditions de vie de l’Airedale terrier

L’Airedale terrier ne perd pas son poil quand vient la nouvelle saison. Pour entretenir son pelage, il a besoin d’un toilettage particulier en plus du brossage quotidien. Trois fois par an, il doit se faire épiler par un professionnel. Sans cette séance de « stripping », le sous-poil mort empêche le renouvellement de cette protection naturelle ainsi que l’aération de la peau. La vie au grand air convient particulièrement à l’Airedale terrier. Il peut vivre en appartement s’il a l’occasion de se défouler dans la journée. Une à deux heures d’exercices par jour sont indispensables à sa vie de citadin canin. Il est doux avec les enfants. Il peut être élevé avec d’autres animaux de compagnie. Il vit 10/12 ans sans problème de santé particulier.

Santé de l’Airedale terrier

L’Airedale terrier est peu touché par les maladies génétiques. Seule la lignée américaine présente une prédisposition pour la dysplasie de la hanche. Une alimentation équilibrée et une activité physique régulière suffisent à une bonne santé. Par contre, veillez à éviter toute activité après les repas pour limiter les risques de torsion de l’estomac. Rarement malade, il s’accommode des intempéries. Il peut néanmoins être sujet à l’eczéma si son poil n’est pas entretenu régulièrement. Avec l’Airedale terrier, le toilettage n’est pas une option.