Chien du Groenland

Le nordique venu du froid polaire

FCI
Origine
Espérance de vie
Hauteur
Poids
Taille
Type de poil
Entretien du poil / 5
Besoin d'exercice / 5
Vie en appartement / 5
Adapté aux enfants / 5
Facile d'entretien / 5
Santé / 5
Indépendant / 5
Joueur / 5
Calme / 5

Les chiens nordiques, en particulier les husky et les malamute, ont une véritable côte de popularité auprès d’adoptants qui apprécient notamment leur physique très reconnaissable, leur caractère bien trempé et leur dynamisme sportif. Il existe cependant une autre race moins connue qui regroupe un certain nombre de ces caractéristiques typiques de sous-groupe canin, tout en y ajoutant une dimension primitive qui le rend singulier. Le chien du Groenland ou groenlandais a beaucoup à offrir à des humains passionnés.

Caractéristiques physiques du chien du Groenland

Même au cœur des chiens nordiques le chien du Groenland présente des caractéristiques physiques bien à lui. Ce qui marque tout de suite les esprits réside dans son aspect très robuste et rustique. Il est un représentant bien bâti des Spitz japonais qui inspire la force et sa sélection stricte pour les travaux physiques comme le traîneau par exemple. Il a en général les yeux foncés mais leur teinte peut être accordée à la couleur de la robe. L’esquimau du Groenland (une autre de ses dénominations) porte des oreilles triangulaires assez petites, aux extrémités arrondies et bien dressées. Sa queue est attachée haut avec une épaisse fourrure. Le Gronslandhund la porte en arc ou légèrement enroulée sur le dos. Ce Spitz polaire possède une fourrure double avec un sous-poil épais et doux, recouvert de poils droits sans ondulation dans la couverture. Toutes les couleurs de robe sont admises, sauf les albinos.

Le standard préconise que les mâles fassent au moins 60 cm au garrot pour environ 30 kg. Les femelles sont confirmables à partir de 55 cm au garrot, toujours avec un poids d’une trentaine de kilos.

Origines du chien du Groenland

On dit, sûrement à juste titre, que le chien du Groenland est l’une des plus anciennes races sélectionnées par les humains. Depuis des siècles les esquimaux collaborent avec eux pour tirer les lourds traîneaux dans les étendues glacées du Cercle Polaire. Dès que le travail d’élevage a commencé la sélection génétique s’est orientée vers les spécimens qui présentaient un faisceau de critères spécifiques : la force, l’endurance, la persévérance et le courage. Un aspect physique attractif revêtait aussi une grande importance. C’est un chien qui collabore très volontiers avec son propriétaire tant que celui-ci lui offre une vie d’aventures et de liberté.

Caractère et comportement du chien du Groenland

On trouve certaines similitudes entre le groenlandais et d’autres nordiques du côté de leur caractère. Ils sont tous très dynamiques, sportifs et potentiellement éreintants si on ne leur fournit pas leur dose d’activité quotidienne. C’est un compagnon également très indépendant qui n’attend pas nécessairement l’aval de son humain avant de prendre des initiatives personnelles. Cependant le chien du Groenland démontre un aspect rustique et primitif très marqué. Il est un partenaire canin fiable, volontaire, vigoureux et endurant. Il est connu par les passionnés comme un chien vif, affectueux et très sociable avec les autres humains. Les rapports avec ses congénères peuvent parfois être source de tensions voire de conflits.

Il possède une magnifique gamme de vocalises pour exprimer ses états d’âme : plaintes et gémissements pour la soumission, grondements rauques quand il devient belliqueux, aboiements et hurlements lorsqu’il est excité et intégré dans une meute.

C’est un chien très à cheval sur la qualité de communication puisque lui pratique des codes canins de grande qualité. Il a besoin d’une éducation ferme et positive pour tisser un lien de confiance fort. et canaliser ses débordements émotionnels et son énergie sans limite.

Entretien et conditions de vie du chien du Groenland

Le Spitz polaire est un parfait compagnon à 4 pattes pour tous les amoureux de chiens rustiques qui ne nécessitent pas un entretien régulier et contraignant. Son poil dur est “auto nettoyant” même après un bain de boue ou une longue exposition à la neige. C’est un chien qui préfère largement la vie en extérieur avec des températures basses de préférence. Il n’est pas du tout adapté à une vie urbaine, encore moins en appartement. Faire ce choix de vie avec un groenlandais expose à un niveau de destruction élevé, et le risque de développement de troubles comportementaux.

Vous pouvez sans hésiter installer votre chien du Groenland dans un enclos extérieur, assez haut pour éviter des promenades autonomes (il est très chasseur), avec un abri couvert. Un simple coup de brosse pendant les mues est suffisant pour le maintenir en bonne santé. Une vie sportive et d’utilité est un prérequis pour une relation harmonieuse.

Santé du chien du Groenland

Nous l’avons souligné plusieurs fois. Le Gronslandhund est un animal robuste et vigoureux. Aucune tare génétique n’est connue, ni installée dans la race. Par contre il est nécessaire de surveiller l’état de ses hanches puisqu’il peut présenter des faiblesses sur cette zone dues à la présence de dysplasie.