Chat malpropre : causes et solutions

La malpropreté est une plainte fréquente des propriétaires de chat. Il faut donc la comprendre pour la traiter.

Si le chat est réputé pour être un animal propre et méticuleux dans sa toilette, il peut arriver que ce dernier se soulage ailleurs que dans sa litière. Ce changement, souvent brutal, de comportement est, pour son maître, aussi gênant que déroutant. Après avoir cerné les raisons de sa malpropreté, il conviendra d’agir au plus vite pour que votre chat redevienne le compagnon propre et obéissant qu’il était jusqu’à présent.

Une question de territoire

Devant sa petite frimousse, vous avez peut-être oublié que votre chat n’en est pas moins un félin et, de fait, un animal territorial. Pour marquer son territoire, votre compagnon peut sécréter quelques gouttes d’urines. Dans ce cas, son objectif n’est pas de faire ses besoins mais bien de laisser son odeur comme pour acter sa présence chez vous. Si l’on peut voir d’un bon œil qu’il se sente chez lui et qu’il marque son domaine, l’odeur de ces sécrétions est particulièrement désagréable, d’autant plus qu’il ne le fera généralement pas qu’à un seul endroit. Face à ce comportement, il convient de ramener le chat, pris en flagrant délit, dans sa litière, sans le brusquer. Si vous ne le prenez pas sur le fait, le mal est fait et rien ne sert de le gronder. Une solution peut être de faire stériliser votre chat afin de réduire sa tendance à vouloir marquer son territoire face à d’éventuels concurrents. Si son comportement persiste, intéressez-vous de près à son environnement, et notamment à sa litière, qui peut être en cause dans la survenue de sa malpropreté.

art84p2.jpg

Jetez un œil à sa litière

Une litière qui incommode votre chat est la raison la plus courante pour laquelle il peut être amené à faire ses besoins en dehors de celle-ci. Quelle ne soit pas suffisamment propre à ses yeux, que le matériau utilisé soit trop parfumé pour lui ou que sa texture ne lui convienne pas sont autant de raisons qui peuvent faire fuir votre chat de sa litière. La bonne nouvelle, c’est que ce problème matériel peut rapidement être solutionné grâce à quelques changements. Pour garantir la réussite de cette nouvelle litière, pensez à déposer dans le fond du bac, avant d’y verser le nouveau matériau, quelques gouttes d’eau de Javel : cela aura un effet des plus attirants sur votre chat qui adoptera, sans plus tarder, sa nouvelle litière. En effet, une litière souillée est loin d’être attrayante pour cet animal propre par nature et il n’est pas friand de devoir partager ses toilettes avec ses compagnons de jeu. Enfin, l’emplacement de sa litière est d’une importance cruciale pour votre petit compagnon. Tout comme les humains, les chats sont assez pudiques et ont envie de tranquillité pour faire leurs besoins. Il vaut donc mieux installer la litière dans un coin isolé, loin des lieux de passage et des pièces à vivre. Dans le cas inverse, votre chat pourrait préférer le petit fauteuil de votre bureau ou, pire encore, votre lit, pour se soulager en toute quiétude !

Le stress comme cause de la malpropreté

Comme il le fait pour marquer son territoire, votre chat peut « se laisser aller » lorsqu’il ressent du stress. C’est notamment le cas lors d’un déménagement, de l’arrivée d’un nouvel enfant à la maison ou encore lorsque vous recevez des personnes étrangères pour lui chez vous. Loin de vouloir se venger de ces événements incommodants, votre compagnon laissera échapper quelques gouttes d’urine pour traduire son stress et son mal-être, et sera source d’apaisement pour lui. Un changement d'emplacement de litière peut également être source de stress pour votre matou. Si vous n'avez pas d'autre choix que de la changer de pièce, misez sur la progressivité en la déplaçant de quelques mètres chaque jour. Le changement sera moins drastique et votre chat aura pu assimiler le nouvel emplacement de ses toilettes. Dans ce cas, comme dans tous les autres d’ailleurs, inutile de le gronder ou de le punir. L’objectif est, à l’inverse, de le rassurer face à des changements qu’il ne contrôle pas et lui montrer qu’il conserve quelques repères, dont votre présence évidemment. S’il a tendance à être malpropre lorsque vous absentez, marquant par ce comportement une angoisse d’abandon, peut-être est-il préférable de le faire garder par l’un de vos proches qu’il connaît déjà.

art84p3.jpg

Soignez l’alimentation de votre chat

Il peut arriver que la malpropreté d’un chat ne soit que la conséquence d’une mauvaise hygiène de vie. En effet, l’alimentation sèche à base de croquettes est généralement trop riche en minéraux, pouvant occasionner des troubles urinaires chez votre chat. Pour contrer cela, il est donc conseillé de faire varier son alimentation en alternant pâté, croquettes ou encore ration maison. La formation de calculs urinaires due à une déshydratation chez votre matou peut également se traduire par une incontinence. Or, le chat est un animal qui boit très peu et qui doit être stimulé pour contenter ses besoins hydrauliques. Pour l’encourager à boire, l’achat d’une fontaine à eau, qui sera perçue comme un jeu par votre compagnon, est une solution idéale.

L’âge a ses raisons

Dernier point qui doit vous alerter la malpropreté de votre chat est récente : son âge. Avec l’âge peuvent apparaître des problèmes urinaires entraînant une incontinence chez votre compagnon qui n’a pas d’autre choix que de se soulager « sur place ». Parmi les pathologies pouvant en être à l’origine, on citera notamment l’insuffisance rénale, des problèmes de diabète, une cystite féline ou encore des calculs urinaires. Si ces maux peuvent apparaître à tout âge, ils deviennent plus fréquents chez les chats âgés. Consultez votre vétérinaire afin qu’il réalise des examens adéquats et puisse vous proposer des traitements ou solutions adaptés. Notons également qu’en vieillissant, votre matou peut avoir des difficultés à se déplacer et/ou à ne pas pouvoir se retenir très longtemps : peut-être est-il alors préférable d’installer plusieurs bacs à litière afin qu’il en ait toujours un à proximité. Enfin, la mémoire ne faiblit pas seulement chez les humains avec l’âge et il se peut que votre chat oubli, tout simplement, d’aller faire ses besoins. Dans ce cas, pensez à lui proposer plusieurs fois durant la journée de se rendre à sa litière en l’y installant directement.

Conclusion

Face à la malpropreté de votre chat, inutile de vous fâcher contre lui. Celle-ci est le signe d’un problème, qu’il soit physique, souvent lié à l’âge, ou psychologique. Il est de votre rôle de maître attentif de rechercher la cause de cette malpropreté soudaine et de faire en sorte d’adapter l’environnement pour permettre à votre compagnon de retrouver une propreté inégalable !

bac à litière age litière stress maison de toilette propreté territoire nettoyage anxieté