Comment choisir son petit mammifère de compagnie ?

Petits et mignons, certains peuvent néanmoins revêtir un caractère fort : apprenez donc à les connaître avant d’adopter votre futur compagnon !

Quand on parle d’animaux de compagnie, on pense immédiatement aux chats et aux chiens, qui intègrent des milliers de famille chaque jour. Et pourtant, ils ne sont pas les seuls à pouvoir être domestiqués puisque les NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) connaissent un véritable engouement auprès des particuliers. Petits et mignons, certains peuvent néanmoins revêtir un caractère fort : apprenez donc à les connaître avant d’adopter votre futur compagnon !

art9-hamster.jpg

Le hamster

Petit et mignon, le hamster n’en est pas moins un rongeur qui sait se servir de ses dents ! S’il peut se montrer calme et doux, il peut, à l’inverse, être très vif voire agressif. Malheureusement, difficile de connaître son caractère lorsque vous l’adoptez et vous le découvrirez en vivant à ses côtés. Contrairement à ce que laisse penser sa frimousse de peluche, le hamster est peu friand de câlins et de caresses, et vit de façon nocturne. Il est donc peu adapté à la vie avec de jeunes enfants qui devront se retenir de le réveiller pour jouer avec lui, au risque de se faire mordre. Néanmoins, l’observation de ses parties de jeu en solitaire peuvent s’avérer très ludiques. On conseillera son adoption à une personne seule ou à des adolescents, soucieux du bien-être de ce petit animal.

art9-ci.jpg

Le cochon d’Inde

Que vous le préfériez à poils lisses, longs ou durs, ce rongeur herbivore est très sociable, faisant de lui un animal de compagnie parfait. De ce fait, il n’apprécie guère qu’on le laisse seul durant des heures, pouvant aller jusqu’à se laisser dépérir en cas de solitude. Abstenez-vous donc de vous éloigner trop longtemps de lui ! Puisqu’il est délicat de consacrer tout son temps à son animal, prévoyez d’adopter de faire cohabiter deux cochons d’Inde pour leur permettre de jouer, de se sentir en sécurité et d’éviter le sentiment d’abandon. Il vous faudra prévoir, même dans le cas d’un rongeur seul, une cage spacieuse de plus d’un mètre de long que vous agrémenterez de jeux, d’une mangeoire à foin, de légumes et, évidemment, d’un biberon d’eau. Ne pensez pas non plus laisser votre cobaye entre les mains de vos enfants pour éviter qu’il s’ennuie : cet animal est fragile, requérant beaucoup de délicatesse dans sa manipulation, et assez craintif. Il lui faudra donc du temps avant de se laisser apprivoiser et que vous veilliez à éviter les gestes brusques à son contact.

art9-chinchilla.jpg

Le chinchilla

Avec son poil doux et épais, il est parfois difficile de déceler où se trouve la tête de cette véritable boule de tendresse, et c’est ce qui en fait son charme! Vous pourrez profiter d’admirer son pelage soyeux durant des années, le chinchilla vivant entre 10 et 15 ans. S’il est un rongeur plutôt joueur, qui peut sauter jusqu’à une hauteur de 1 mètre, ses parties de jeux se déroulent exclusivement la nuit. Il est donc à déconseiller aux personnes ayant le sommeil léger, ainsi qu’aux enfants qui n’en profiteront que peu. Il est d’autant plus déconseillé aux jeunes enfants que le chinchilla est fragile et craintif, pouvant même perdre son poil en cas d’émotion forte. Proscrivez ainsi les mouvements brusques et les cris à son encontre !

art9-lapin.jpg

Le lapin

Certainement l’un des rongeurs le plus adoré des familles, le lapin nain est apprécié pour son tempérament doux et affectueux. Vivant de façon diurne, le lapin passe la plupart de son temps à jouer, tant avec son maître qu’avec ses congénères, de préférence des femelles. Il est le compagnon idéal si vous avez des enfants. Assez docile, cela n’empêche pas de le manipulé avec précaution et de ne pas le considérer comme un jouet. Prudence donc si vous laissez vos enfants le porter ! Pour son habitat, prévoyez une cage suffisamment grande pour qu’il puisse se défouler sans risquer de se blesser. En votre compagnie, il appréciera pouvoir gambader dans votre logement, non sans surveillance pour éviter qu’il ne mordille des fils ou ne marque son territoire par des jets d’urine.

art9-souris.jpg

La souris

Véritable petite boule de nerfs, la souris est une compagnie de vie très appréciable pour son tempérament hyperactif qui fait d’elle un animal curieux et amusant. Elle s’entendra ainsi à merveilles vos enfants, qui s’amuseront de la voir évoluer dans votre habitat. N’en oubliez toutefois pas le petit gabarit de ce rongeur, qui en fait un animal fragile qui doit être manipulé avec une extrême délicatesse. Conseillez donc à vos enfants de s’amuser à la regarder plutôt qu’à la porter ! Amusante et affectueuse, la souris a pourtant le défaut de sentir très fort. Pour soulager quelque peu ce phénomène, pensez à nettoyer régulièrement sa cage. Narines sensibles, s’abstenir !

art9-rat.jpg

Le rat

Autrefois traqués dans les habitats, les rats font désormais partie des animaux pouvant être domestiqués, d’autant qu’ils se montrent très intelligents et fidèles à leur maître. Avec une espérance de vie de seulement 2 ou 3 ans, il faudra avoir le cœur solide à la perte de ce petit être très affectueux. Supportant mal la solitude, il est nécessaire d’adopter au moins deux rats, afin d’éviter l’ennui lorsque vous devrez vous absenter. Si, toutefois, vous n’en adoptez qu’un, préférez un mâle à une femelle, ce dernier se montrant généralement plus calme et plus tendre. Enfin, le rat n’apprécie guère qu’on le brusque ou qu’on lui crie dessus : évitez de l’adopter si vous avez des jeunes enfants et que votre environnement est bruyant.

art9-furet.jpg

Le furet

Souvent assimilés aux rongeurs malgré son appartenance à la famille des mustélidés, le furet a une âme de sauvage. Il conserve ainsi son instinct de chasseur et peut s’avérer difficile à apprivoiser. Sa tendance à mordre, notamment dans les premiers mois de son adoption, n’en font pas le compagnon idéal des enfants ni des rongeurs d’ailleurs. Sachez cependant qu’il peut vivre jusqu’à 10 ans, ce qui en fait un compagnon idéal pour du long terme. Le furet n’a pourtant pas que des défauts, rassurez-vous ! S’il requiert une éducation ferme, son intelligence lui permet de s’adapter à un environnement social. Il pourra ainsi facilement vivre avec vos autres compagnons, chat ou chien, mais également avec vos proches, dès lors que les limites lui ont été inculquées.

art9-gerbille.jpg

La gerbille

Originaire des déserts, la gerbille ressemble à un petit écureuil et se montre très sociable et joueuse. N’appréciant pas la solitude, l’adoption de 2 gerbilles minimum est rendue obligatoire par la loi. Ce rongeur aime que l’on s’occupe de lui et qu’on admire ses cabrioles, auxquelles il s’adonne des heures durant. De par ses origines, l’alimentation de la gerbille ne doit pas être riche et il faudra prévoir, dans sa cage, de lui fournir des morceaux de bois à ronger et du sable dans lequel elle pourra creuser et se faire une niche. Le sable, aussi appelé terre à bain, leur permet de se frotter et de se nettoyer. Son entretien demande peu de temps, la gerbille étant certainement le rongeur le plus propre, parfait si vous n’aimez pas la corvée de nettoyage !

art9-ecureuil.jpg

L’écureuil

S’il est de coutume de le rencontrer en forêt, l’écureuil de Corée (et uniquement de Corée) peut également vivre au sein d’un foyer. Pour autant, il n’en oublie pas son instinct sauvage et ne sera pas facile à apprivoiser. Il est donc conseillé à une personne seule, d’autant qu’il entretient une relation fusionnelle avec un seul maître. Contrairement aux autres rongeurs, c’est lui qui décide ! Il vous faudra faire face à ses périodes d’hyperactivité, son refus de regagner sa cage et ses morsures lorsqu’il se sent brusqué. Un défi que seul un maître patient et responsable pourra relever !

En conclusion

Si les rongeurs gagnent les foyers au même titre que les chats et les chiens, ils demandent généralement plus de temps et de précautions pour être apprivoisés. Il est primordial de choisir le vôtre en fonction de votre mode de vie, notamment si vous avez des enfants ou si vous aimez passer des nuits dans le calme. Bien choisi, votre NAC saura vous rendre toute l’affection que vous lui donnerez et pourra vous amuser par ses cabrioles en tout genre.

cochon d'inde lapin environnement hamster cobaye chinchilla souris rat furet gerbille écureuil de coréebesoins