Comment laver son chat ?

Si votre chat est à même d’effectuer sa toilette seul, il peut parfois être nécessaire de lui donner un petit coup de pouce.

Si votre chat est à même d’effectuer sa toilette seul, il peut parfois être nécessaire de lui donner un petit coup de pouce. Habituez-le dès le plus jeune âge à prendre des bains, afin que ce moment soit un échange plein de complicité plutôt qu’une situation anxiogène pour votre petit compagnon. Et surtout, apprenez les bons gestes pour mener votre mission à bien !

Faut-il obligatoirement laver son chat ?

Le chat est un animal qui, par nature, est propre puisqu’il effectue quotidiennement sa toilette. Néanmoins, il peut s’avérer nécessaire de le laver lorsqu’il ne peut venir à bout de la poussière ou de la boue dans laquelle il se serait roulé. Mais les chats d’intérieur ne sont pas en reste puisqu’il peut leur arriver d’avoir des selles accrochées dans les poils situés près de l’anus. Dans ce cas, un passage sous la douche s’impose ! En tant que propriétaire d’un chat de race, si votre animal est un habitué des concours félins, vous n’êtes pas sans savoir qu’une mise en beauté avant de l’exposer est plus que conseillée. De plus, certaines races telles que le chat sphynx requièrent une toilette quotidienne, l'excès de sébum n'étant pas absorbé par la présence d'un pelage. Pour autant, il n'est pas nécessaire de lui faire prendre un bain chaque jour, un nettoyage à l'aide d'un gant de toilette humide pouvant suffire. Enfin, en période de mue ou si votre chat est infecté par des parasites tels que des puces, faire prendre un bain à votre petit félin permettra de faire un grand ménage sur son pelage.

Toiletter son chat : comment procéder ?

Prévoyez du matériel adapté

Avant de vous lancer dans le grand bain, ou plutôt votre chat, préparez le matériel dont vous aurez besoin pour éviter d’être pris au dépourvu une fois le lavage débuté. Installez un tapis antidérapant dans votre douche ou votre baignoire, afin d’éviter que votre chat ne vous fasse ses plus belles figures de patinage. Pour le pelage de votre animal, utilisez un shampoing conçu pour le chat, certains étant spécifiques à certaines races dont le pelage doit être soyeux. Pour le nettoyage de son museau, de ses oreilles et de ses yeux, prévoyez des lingettes nettoyantes, le pommeau de douche sur ces zones étant vivement déconseillé !

Les étapes clés du toilettage de votre chat

Avant de débuter le lavage de votre shampoing, opérez à un brossage complet de sa fourrure, afin d’éliminer un maximum de poils morts et de limiter la formation de nœud lors du bain. Prenez soin de chauffer suffisamment votre salle de bain et de régler la température de l’eau à 37°C. Toutes les conditions sont remplies pour rendre plus agréable l’étape du bain pour votre chat. Installez-le dans la douche ou la baignoire, en le maintenant avec une main. Mettez en route l’eau, en réglant la puissance du débit au minimum. Si le débit reste important, mettez un gant de toilette sur le pommeau de douche afin de limiter la puissance du jet qui peut être effrayant pour votre animal. Mouillez alors délicatement l’ensemble de son corps, en veillant à garder sa tête au sec. Celle-ci sera nettoyée à l’aide de lingettes ou de compresses imbibée d’eau. Savonnez votre chat grâce à un shampoing adapté, en insistant sur les parties sales telles que les pattes, le ventre ou encore l’arrière-train. Vous pouvez d’ores et déjà le rincer, toujours avec une extrême délicatesse. Une fois rincé, enveloppez immédiatement votre chat dans une serviette épaisse, afin d’éviter qu’il n’attrape froid. La première serviette servant à éponger le surplus d’eau, utilisez-en une seconde pour bien le sécher, voire une troisième pour le réchauffer. Vous pouvez le garder ainsi contre vous, enveloppé d’une serviette sèche, durant quelques minutes, afin de parfaire le séchage mais également de le rassurer après cette épreuve de la douche. Si vous ne vous sentez pas de faire une douche à votre compagnon, vous pouvez confier cette mission délicate à un toiletteur professionnel. Pour autant, il reste conseillé de le faire vous-même, car vous serez à même de le rassurer, ce qui ne sera pas forcément le cas d’un toiletteur qui lui sera totalement inconnu.

Et après le bain, on fait quoi ?

Faire prendre le bain à votre chat n’est pas toujours un moment agréable pour lui. Il le brusque dans sa routine, même s’il y a été habitué dès son plus jeune âge. Une fois sorti du bain, prenez donc soin de le cocooner en l’enveloppant d’une serviette, chauffée à l’avance si possible. Évitez d’utiliser le sèche-cheveux pour le sécher, le bruit qu’il émet étant source d’angoisse pour un chat. Préférez donc utiliser plusieurs serviettes pour éponger au mieux l’eau puis laissez-le sécher à l’air libre. Cela sous-entend que votre logement doit être suffisamment chauffé, évidemment, car la couche de sébum qui lui tient chaud habituellement est éliminée par le shampoing. Sinon, préférez lui faire prendre un bain en été. Une fois sec, vous pourrez le brosser et admirer la brillance de ce pelage tout propre ! Si vous constatez que prendre une douche ou un bain est vraiment traumatisant pour votre chat, optez plutôt pour l’option B : le shampoing sec. Celui-ci se vaporise directement sur le poil sec de votre chat et, par friction, permet d’assainir le pelage et de le nettoyer en profondeur, sans nécessité de passer sous le jet d’eau ! Évidemment, les chats participants à des concours félins ont rarement ce choix … Dur dur d'être un chat de race !

En conclusion

En tant que maître d’un chat, gardez en tête que prendre une douche n’est jamais une partie de plaisir pour lui. Ne lui faites prendre une douche que si cela est vraiment nécessaire. Sinon, laissez-le procéder seul à sa toilette. Si l’étape de la douche s’impose, veillez à vous montrer délicat et à optimiser les conditions du lavage, notamment en chauffant suffisamment la salle de bain et en le rassurant tant que possible.

eausoinstoilette hygiène propreté shampoing nettoyage bain brossage