Dormir avec son chien, bonne ou mauvaise idée ?

Une habitude pour certains, un refus absolu pour d'autres. Que faire ?

Ne nous leurrons pas, nous sommes ici face à un sujet clivant ! Il s’agit plus d’une histoire de mœurs et de valeurs personnelles, que d’une réelle question d’éducation canine. Certaines personnes ont en effet l’habitude de dormir avec leur chien en guise de peluche, quand d’autres ne leur autorisent même pas l’accès au sol de leur chambre. Alors, que faire ? Quelle est la bonne solution ? Les comportements sont divers et variés, à l’image des arguments. Tous se valent, et méritent d’être entendus. C’est pourquoi nous les recensons et les exposons dans cet article.

Un fidèle compagnon, protecteur et apaisant

À bien des égards, dormir en compagnie de son animal se révèle être plutôt bénéfique, à la fois pour le maître, et pour le chien. C’est une manière très simple et efficace de créer du lien entre l’homme et l’animal, et donc d’établir une relation de confiance.

Un confort appréciable

C’est un fait, la respiration calme d’un chien, ainsi que la douce chaleur qui se dégage de son pelage, ont un effet apaisant sur beaucoup d’êtres humains. Pour certains d’entre eux, cela participe grandement à leur endormissement. Qui plus est, la température corporelle d’un chien étant plus élevée que celle d’un humain, il peut parfaitement remplir le rôle d’une chaude couverture lors des froides nuits d’hiver ! Il est d’ailleurs recommandé de ne jamais trop surchauffer une chambre à coucher. La température idéale pour un sommeil de qualité étant estimée aux environs des 16 degrés Celsius, il peut être fort agréable de profiter de la douce fourrure de son fidèle compagnon canin tout au long de la nuit !

Sentiment de sécurité

Dormir avec son chien peut-être une véritable source de réconfort pour certains. Une fois la nuit tombée, seul chez soi, la présence d’un chien à ses côtés peut être particulièrement rassurante. On peut considérer qu’un fidèle compagnon sera toujours apte à défendre son maître, en cas d’intrusion par exemple. Sa présence et ses mouvements, renforcent le sentiment de sécurité, et donc de bien-être que son maître peut éprouver. Ceci est particulièrement vrai pour les personnes habituellement sujettes au stress et à l’anxiété, qui peuvent présenter des troubles du sommeil. La présence du chien peut alors participer au bon endormissement, ainsi qu’à la qualité du sommeil de manière générale.

Réduction du stress

En lien avec l’anxiété, plusieurs études affirment également que caresser son chien avant de s’endormir réduit considérablement le niveau de stress. Au contact de l’animal, il semblerait que le cerveau humain puisse sécréter de la sérotonine, une forme de substance de "bien-être", capable d’apaiser de nombreuses angoisses et tensions. Pour les individus les plus enclins à développer des états de stress avancé, il peut être tout à fait bénéfique de passer du temps avec son animal avant de s’endormir, voire de dormir en sa compagnie.

art27p2.jpg

Source de troubles et de désagréments

Dormir avec son chien peut être une source de confort, et de réconfort, tout à fait bienvenue une fois la nuit tombée. Mais il convient toutefois de faire attention à quelques détails, qui peuvent s’avérer contraignants s’ils ne sont pas pris en compte.

Sensibles aux allergies : s’abstenir

Si une personne est allergique au pelage de son chien, ne pas dormir en sa compagnie relève tout simplement du bon sens, c’est évident. Néanmoins, il ne faut pas oublier qu’un chien capte de nombreux débris et diverses particules dans son pelage. Il peut ainsi facilement transporter de nombreux agents allergènes jusque dans votre chambre, sans même que vous ne vous en rendiez compte ! Une personne sensible aux pollens ou à la poussière par exemple, pourrait se retrouver en pleine crise d’allergie en plein milieu de la nuit, sans même comprendre d’où cela peut venir. Pour les individus présentant un terrain particulièrement sensible aux allergies, il est même recommandé d’interdire complètement à son animal l’accès à la chambre, et pas seulement à son lit.

Transmission de maladies et d’infections

Même si vous ne présentez pas de terrain allergique particulier, il ne faut pas oublier que les chiens aiment passer beaucoup de temps à fouiner un peu partout. Un trou efficacement creusé par-ci, un buisson savamment déterré par-là, la vie d’un chien est palpitante, pleine d’actions et de rebondissements ! Néanmoins, cette vie bien remplie les expose à de nombreuses bactéries et parasites, présents en quantité dans la nature. Certains d’entre eux ne font pas bon ménage avec l’homme et peuvent mener jusqu’à des maladies graves. Il est particulièrement recommandé à une personne à la constitution faible, d’éviter de dormir avec un animal. Qui plus est, il est préférable de ne pas se faire lécher le visage par un chien si la peau présente des blessures notamment. Cela renforce la probabilité de voir des bactéries s’introduire dans le corps humain. N’oublions pas que certaines maladies très graves sont transmissibles du chien à l’homme. Même si les cas sont très rares, il est possible que le chien soit porteur d’agents pathogènes provoquant la méningite bactérienne par exemple. De nombreux parasites, comme les vers intestinaux peuvent être transmis du chien à l’homme. Il est aussi important de toujours traiter un animal contre les puces, car celles-ci sont également vectrices de maladies.

Un sommeil agité

Bien que pour certains, s’endormir avec leur chien soit la condition sine qua non pour une bonne nuit de repos ; pour d’autres, cela peut relever de l’épreuve de force ! Les chiens, comme les humains, rêvent et bougent durant leur sommeil. Un gros chien, qui agite vaillamment ses pattes quand il dort, réveille très facilement son maître. Pour les personnes qui ont le sommeil léger, il peut être alors compliqué de se rendormir convenablement. Surtout si un nouveau coup de patte se fait sentir, juste au moment où les yeux se ferment enfin à nouveau ! Pour ceux qui souhaitent absolument que leur animal dorme auprès d’eux, il peut être intéressant d’installer un coussin moelleux, ou une caisse confortablement rembourrée, dans un coin de la pièce. L’animal et le maître restent près l’un de l’autre, sans pour autant se déranger mutuellement !

Et si votre lit et le panier étaient en garde alternée ?

Votre cœur balance entre partager votre couette molletonnée avec votre chien ou le laisser dans sa panière pour la nuit ? Sachez que vous pouvez tout à fait faire dormir votre fidèle compagnon dans votre lit quelques nuits. Que ce soit parce que vous "craquez" un soir ou parce qu'il le réclame vraiment. En revanche, commencer à lui faire partager votre nid douillet peut provoquer une forme d'habitude, surtout s'il est encore petit car c'est à cet âge là que tout s'apprend. Si vous commencez à le faire dormir avec vous régulièrement, ne vous étonnez pas s'il ne comprend pas pourquoi il se fait gronder quand vous décidez que ce n'est plus sa place. Tout est une question d'équilibre.

Quelques éléments à garder en tête

Outre les différents arguments positifs ou négatifs, un point absolument essentiel est à garder en tête : vérifiez constamment la bonne santé de votre compagnon canin ! Que vous le laissiez ou non dormir dans votre lit, il est important que le vétérinaire s’assure régulièrement de son état de santé. Lui seul est apte à révéler la présence de parasites ou d’infections diverses, qui pourraient vous être transmises par son intermédiaire. Ce point est d’autant plus important si vous dormez régulièrement en compagnie de votre chien. Il est aussi conseillé de veiller régulièrement à son état physique général. Il est bon, pour lui comme pour vous, de le baigner et de le brosser fréquemment, afin d’ôter efficacement la présence de débris extérieurs. Enfin, si vous laissez votre animal dormir avec vous, assurez-vous de toujours bien le contrôler. Il ne doit pas considérer le lit comme un terrain de jeu éventuel. Faites preuve d’autorité pour lui faire comprendre que le lit est un espace calme, dédié à la détente et au repos.

vétérinairechaleurrelation lit compagnon chambre confortmeilleur amisécurité