Le pouvoir du ronronnement chez les chats

Un therapeute au poil.

« Ronronthérapie »… Le nom fait sourire, et pourtant, c’est très sérieux. Le chat possède de véritables pouvoirs thérapeutiques. Quiconque possède un chat peut pratiquer cette thérapie sans même s'en rendre compte. Les chats nous apaisent, nous déstressent, soignent nos insomnies et chassent nos idées noires ! C’est même prouvé par la science. Alors, le chat est il un médicament sans effet secondaires ?

Posséder un chat améliore la santé globale de leurs maîtres

Avoir un chat n’est pas seulement bon pour le moral, c’est aussi bon pour votre santé tant physique que psychique. Les propriétaires de chats souffrent moins du stress, ressentent moins d’émotions négatives, font plus confiance aux autres et courent moins de risques de crise cardiaque. Les chats peuvent nous réveiller en pleine nuit, réduire notre canapé en lambeaux et uriner sur notre cachemire, mais de quelle manière contribuent-ils au bien- être de leurs propriétaires ? Explications. La "ronron thérapie" a été inventée en France par Jean-Yves Gauchet, un vétérinaire de Toulouse qui assure que le ronronnement des chats apaise les êtres humains. La relation avec un chat est étonnante et pourrait presque être qualifiée d'amitié, tant le chat est pourvu d'une empathie qui lui permet de détecter quand son maître est en danger, angoissé, souffre ou se sent seul. Une récente étude (Université du Wisconsin) affirme que les propriétaires de chats ont environ 30% de moins de risques d'attaque cardiaque que ceux qui n'en ont pas. De plus, avoir un chat à la maison lorsqu'un bébé a moins de deux ans diminue de façon conséquente ses risques d'avoir une allergie quand il sera plus grand. Cette même étude américaine à prouvé qu’au bout d’un mois, les propriétaires de chat avaient moins de problèmes de santé comme les migraines et les maux de dos. On note aussi une amélioration de leur qualité de sommeil.

Les chats, des Xanax sur pattes ?

Il a été prouvé à de nombreuses reprises que les ronronnements des chats procurent des pensées positives et des ressentis de bien-être directement transmis à notre cerveau. Les ronronnements déclenchent chez l'Homme des pics de bonheur, grâce à la sécrétion d'hormones comme l'endorphine et la sérotonine, entraînant relaxation, apaisement et bonne humeur. Ainsi, cajoler son chat nous aident à vaincre des situations pénibles comme l'insomnie ou l'anxiété. Notez également, que bien que l'on puisse penser que les chats ronronnent par plaisir ou par habitude, que nenni. C'est à nous seulement que sont adressés ce langage sonore. Des comportementalistes l'attestent : les chats ne s'adonnent jamais à ces ronronnements seuls ou avec leurs congénères. Un effet décuplé lorsqu'on les caresse. De plus, dans le monde du sport, certains athlètes utilisent le ronronnement des chats afin de consolider plus rapidement une fracture et d'accélérer la cicatrisation. C'est ce qu'on appelle la magnétothérapie.

art18p2.jpg

Les chats, synonymes d'affection

Les 11 millions de foyers français qui abritent des chats profitent de leur présence. Le chat est un éternel bébé qui aime se faire cajoler et dans certains cas il comble un manque affectif pour ceux qui n'ont pas d’enfant. De même, dans les maisons de retraite acceptant les animaux, les chats réconfortent les résidents. Si l'un de vos parents ou grand-parents vit en maison de retraite (EHPAD), elle ressent peut-être solitude ou manque affectif. Pas facile de vivre loin de chez soi et loin des siens. Certaines structures font venir des chats ou acceptent que les pensionnaires viennent avec le leur. Cette douce présence les apaise, fait baisser leur tension artérielle, leur permet un sommeil plus réparateur, leur offre des caresses et la chaleur dont elles manquent parfois. Au Japon, des "bars à chats" ont même vu le jour. La tendance est également en plein boom à Paris où les bars à chats pullulent dans de nombreux quartiers. A l'intérieur de ceux-ci, les clients viennent se détendre après le travail, en buvant un thé tout en caressant les animaux. Ca change du Guinness Pub !

Les chats, télépathes ?

On a tous déjà entendu des histoire de communication invisible avec nos amis les animaux. Mais chez les chats, cette communication est renforcée, voir même proche de la télépathie. Il a été prouvé scientifiquement que certains chats ont des dons. La vétérinaire Kelly Brooke, chercheuse dans la société animale de recherche psychique de St Louis, a mené une expérience: Un chat adulte, seul dans une pièce, à le choix entre deux gamelles de pâté identiques. Au même moment, leur maître, à quelques pas de la pièce, se concentre sur l'une des deux coupelles de nourriture. Résultat ? 92% des chats se sont tournés vers la gamelle auquel leur maître pensait.

Alors, à quand l’adoption d’une petite boule de poils afin d’améliorer son quotidien ?

stress détente affection bien-être relaxant calins ronronne apaisantbesoins