Les allergies alimentaires chez le chien

Les allergies alimentaires existent aussi bien chez les Hommes que chez les chiens.

Si un grattage intempestif chez votre chien peut vous mettre la « puce » à l’oreille, sachez que les parasites ne sont pas l’unique cause de ce dérangement. Questionnez-vous également sur une possible allergie alimentaire, d’autant plus si votre toutou présente des troubles digestifs associés. Assez mal connues par les maîtres, les allergies alimentaires chez le chien ne sont pourtant pas si rares. On vous en dit un peu plus sur le sujet.

Qu’est-ce qu’une allergie alimentaire ?

Une allergie est une réaction de l’organisme, plus précisément du système immunitaire, à un élément dit allergène. Que ce soit aux acariens, à un insecte ou encore à un aliment, l’organisme se défend alors face à cet « agresseur » qu’il ne supporte pas. Dans le cas d’une allergie alimentaire, certains groupes d’aliments sont plus susceptibles de provoquer ce type de réaction, en particulier les œufs, le maïs, le soja, les viandes de poulet et de bœuf mais encore les produits laitiers. L’allergie alimentaire n’est pas à confondre avec l’intolérance alimentaire. En effet, alors que l’allergie provoque plutôt une réaction dermatologique, l’intolérance entraîne des troubles digestifs, le système digestif ne supportant pas la qualité ou la quantité de certains aliments. Certains chiens mangeant trop régulièrement de la viande de bœuf, par exemple, développerait une intolérance, leur système digestif ne parvenant pas à digérer correctement cet aliment.

Quels sont les signes d’une allergie alimentaire chez le chien ?

La principale réaction face à une allergie alimentaire chez le chien est une réaction dermatologique. C’est ainsi que votre compagnon peut se mettre à se gratter de façon importante, l’allergie provoquant des démangeaisons. En observant sa peau, vous trouverez alors des plaques ou encore des boutons. Parallèlement aux démangeaisons peuvent également se développer des troubles digestifs, dont une diarrhée, des flatulences plus importantes ou encore des vomissements. Seule l’association de troubles dermatologiques et digestifs indiquent une possible allergie alimentaire.

art87-p2.jpg

Comment trouver l’allergène en cause ?

Savoir reconnaître une allergie alimentaire chez le chien est une chose, trouver l’agent allergène responsable en est autre ! Cette tâche est d’autant plus délicate que, si l’allergie est souvent liée à un seul aliment, ce n’est pas toujours le cas. L’allergie peut également souvent inaperçue ou être mise sur le compte d’une autre cause, notamment si votre chien est infecté par des parasites (puces, tiques, etc.) qui provoquent également des démangeaisons. Avant toute chose, il convient donc d’éliminer toute autre cause possible que l’allergie alimentaire.

art87p3.jpg

Comment solutionner le problème d’allergie ?

Première chose, consulter votre vétérinaire. Il pourra établir un diagnostic avec vous, vous orienter vers une nouvelle alimentation adaptée, avec des croquettes hypoallergéniques par exemple. Cela vous permettra de le nourrir sans aggraver ses symptômes dermatologiques, le temps de pouvoir déceler les aliments en cause. Avec le suivi de votre vétérinaire, il conviendra alors d’éliminer certains aliments pour observer, ou non, des changements au niveau des problèmes dermatologiques de votre animal. Un peu comme on peut le faire lors de la diversification alimentaire chez le bébé, il s’agit d’observer la tolérance à un aliment. Il faudra ainsi, par exemple, ne faire manger qu’une sorte d’aliment à votre compagnon durant plusieurs jours. Si l’allergie alimentaire persiste, l’aliment donné durant ces quelques repas est certainement en cause. Ce régime d’éviction doit être strictement encadré et ne doit pas se faire sans conseil de votre vétérinaire ou d’un spécialiste de l’alimentation canine. Il faut compter environ deux mois de mise en place de ce régime avant de trouver le ou les aliments responsables de l’allergie alimentaire. Une fois que votre chien est débarrassé de ses problèmes dermatologiques, il faudra tenter de réintroduire les aliments supposés en cause.

Vivre avec un chien présentant une allergie alimentaire

Il va de soi que si votre chien est diagnostiqué avec une allergie alimentaire, certaines précautions doivent être prises au quotidien. Ainsi, s'il est nourrit avec des croquettes, il convient de prendre une marque adaptée à son allergie, excluant les aliments sources de son allergie, et de lui donner toujours les mêmes croquettes. Si vous préparez les rations de votre chien, son menu devra être adapté à son allergie. Mieux vaut donc avoir bien décelé les aliments en cause, et qu'une seule personne du foyer s’attelle à la préparation de ses menus pour éviter les erreurs. Enfin, si votre chien est du genre à finir les assiettes, il est préférable de lui faire perdre cette habitude ! Il pourrait manger un aliment qu'il ne tolère pas et renouer avec ses problèmes dermatologiques. Même chose pour les friandises, elles seront à éviter si elles ne sont pas adaptées à son régime. Si vous avez des invités, prévenez-les qu'ils ne doivent rien donner sans votre accord à votre chien.

Vous savez désormais tout ce qu'il y a à savoir sur l'allergie alimentaire sur le chien. Face aux problèmes dermatologiques de votre compagnon, vous avez peut-être même trouver la cause de ses soucis jusqu'alors irrésolus. Souvent oubliée, la question de l'alimentation et plus particulièrement de l'allergie est pourtant à poser à votre vétérinaire face à des démangeaisons. Il ne vous faudra alors que quelques mois, sur conseil de ce dernier, pour apaiser votre toutou et trouver l'alimentation qui lui convient.

vétérinairesoins problème dermatologique intolérance digestion peau démangeaisons