Pâtée ou croquettes ? Quelle alimentation choisir pour son chat ?

Le choix de son alimentation ne peut être pris à la légère ; d’autant plus que la nourriture que vous lui donnez entretient le lien avec votre animal de compagnie.

La santé du chat passe inévitablement par un régime alimentaire approprié. Le choix de son alimentation ne peut être pris à la légère ; d’autant plus que la nourriture que vous lui donnez entretient le lien avec votre animal de compagnie. La pâtée pour chat et les croquettes offrent deux options possibles ; mais comment choisir la meilleure pour votre doux félin ? Voici quelques critères pour savoir s’il vaut mieux lui servir de la pâtée ou sa portion de croquettes.

Le plaisir de savourer des petits plats préparés spécialement pour le chat

L’appétence de la pâtée pour chat satisfait même les félins les plus gourmets. La texture moelleuse et les saveurs variées donnent une impression de plat mijoté en sauce. Ce type de nourriture réveille ses sens et aiguise ses instincts de carnivore. Souvent riche en protéines, la pâtée couvre les besoins naturels du chat et respecte son régime alimentaire. En boîte, en barquette comme en sachet, elle offre une nourriture humide proche de celle qu’il aurait à l’état sauvage en termes nutritionnels. Bien que gourmande, la pâtée peut parfois se révéler difficile à digérer : la quantité de lipides présents dans certaines recettes pose problème aux organismes à peine sevrés ou trop âgés. Il existe néanmoins des pâtées spécifiques aux chatons et d'autres réservés aux seniors. Finalement, la seule limite à ce type de préparations se situe au niveau de la conservation : une fois ouverte, la pâtée s’oxyde rapidement si elle n’est pas placée au réfrigérateur. Si votre chat fractionne trop ses repas, vous aurez à gérer le surplus quotidiennement.

art63p2.jpg

L’assurance de repas équilibrés avec des croquettes adaptées aux besoins du chat

Les croquettes constituent une nourriture sèche parfaitement compatible avec des repas fractionnés. Vous pourrez lui laisser sa ration journalière dans la gamelle sans vous inquiéter de sa péremption. Votre chat peut manger en toute autonomie. Un paquet de croquettes garantit une gestion plus simple du stock. La haute teneur énergétique des croquettes permet de limiter la ration distribuée. Ce régime favorise une sensation de satiété rapide. Toujours à bonne température, les croquettes conservent toutes leurs saveurs. Selon les vétérinaires, elles favorisent une bonne hygiène bucco-dentaire. Mais ce régime alimentaire, au premier abord idéal et économique, présente un inconvénient non négligeable : cette nourriture sèche implique que le chat s’hydrate suffisamment au cours de la journée. Or le chat ne boit pas spontanément. L’eau stagnante de la gamelle ne l’attire pas. Votre chat risque donc de se déshydrater ou développer des problèmes de calculs rénaux ultérieurement et d’infections urinaires. Les croquettes ont, comme la pâtée, leur limite.

Choisir une alimentation mixte pour garantir la santé du chat

Vous avez envie d'offrir à votre animal une alimentation saine et gustative. La solution est simple : il suffit de faire le choix d’une alimentation mixte comme préconisé par les spécialistes. Un sachet de nourriture fraîche apporte 70 à 80 % d’eau et assure une hydratation normale, surtout en cas de forte chaleur. Ses autres repas peuvent être constitués de croquettes laissées en libre service. Ainsi, vous ne vous inquiétez plus du stock à prévoir, ni de la conservation. Vous lui donnez la meilleure alimentation possible et vous vous laissez une marge de manœuvre pour ajuster les proportions en fonction de son état de santé, de ses besoins journaliers et de votre organisation. Attention toutefois à bien calculer la quantité à distribuer par jour pour éviter tout problème de poids : la bi-nutrition nécessite une prise de connaissance des valeurs nutritionnelles pour chaque préparation proposée. Une certaine régularité dans les menus facilitera ensuite cette surveillance et sera très rassurante pour votre compagnon à quatre pattes peu enclin à la diversité alimentaire.

art63p3.jpg

Privilégier la qualité avec des ingrédients sélectionnés

Il est important de trouver des menus qui plaisent à votre chat mais vous devez piocher dans une gamme appropriée à ses besoins. Après le sevrage, la nourriture du chaton doit couvrir tous les apports indispensables à une croissance harmonieuse. L’âge et l’état de santé sont des critères de choix incontournables pour acheter de la pâtée aussi bien que des croquettes. Mais vous devrez également veiller à la qualité des ingrédients. Certaines préparations contiennent une grande proportion de soja ou de maïs : drôle de menu pour un carnivore de nature ! Vous trouverez plusieurs marques sans céréales. Les préparations à base d’ingrédients naturels protègent la santé des chats de tout poil. Autorisez-vous quelques essais pour connaître les goûts de votre compagnon favori. Pour les femelles en gestation ou allaitantes et les mâles stérilisés, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un vétérinaire.

Vous pouvez donc essayer les deux types d’alimentations dès les deux mois de votre chaton. Vous aurez alors l’occasion de tester ses goûts et de le préparer à la diversité, sans le brusquer. Une fois le régime établi, il est inutile de varier ses menus trop souvent. Il suffit de les faire évoluer en fonction de ses besoins. La mixité permet aussi d’ajuster le budget dédié à son alimentation sans renoncer à des ingrédients de qualité.

soins alimentation humide hydration qualité digestion nutrimentsalimentation sèchebesoins