Pourquoi et comment éduquer son chiot ?

Pour une vie heureuse et partagée.

Accueillir un chien dans son foyer est une décision lourde de sens et de responsabilité. D'autant plus lorsqu'il s'agit de l'adoption d'un chiot.Il apparaît vite essentiel que lui apprendre quelques règles de vie est un incontournable. Chiot ou adulte, l'éducation est un passage obligé pour une cohabitation harmonieuse dans la maison. Un chien peut apprendre toute sa vie. Mais il faut reconnaître que l'apprentissage est beaucoup plus simple avec un chiot qu'un chien adulte.

Pourquoi l'apprentissage est beaucoup plus simple avec un chiot qu'un chien adulte ?

  • Physiologiquement le cerveau d'un jeune canidé est beaucoup flexible ce qui facilite l'intégration de nouvelles informations tant éducatives qu'émotionnelles. C'est une page vierge qui ne demande qu'à être remplie.
  • Intellectuellement le nouveau jeune membre de la famille n'a pas encore installé de mauvaises habitudes dans son comportement. Il n'est pas nécessaire de supprimer ces dernières avant d'instaurer les nouvelles.

Découvrez nos conseils pour réussir en douceur à donner d'excellents repères à votre chiot et lui offrir un équilibre émotionnel tout au long de sa vie.

L'exploration et la stimulation

Absolument primordiales et pourtant souvent négligées, ces deux sources d'apprentissage vont construire votre compagnon à 4 pattes. En tant que propriétaire vous n'êtes pas passif face à ces expériences émotionnelles et sensorielles que va vivre votre boule de poils. Bien au contraire accompagner un bébé chien dans sa découverte du monde est une démarche pro-active. Cela passe par deux domaines : la socialisation et la gestion émotionnelle.

art40p2.jpg

La socialisation du chiot

On en entend beaucoup parler. Il s'agit de confronter son animal à un maximum de situations variées. Son but ? Construire ses limites à travers des expériences riches en stimulations. La socialisation ne se limite pas à simplement mettre son jeune chiot en contact avec le chien de la voisine. Plus il rencontre de chiens différents, plus il apprend à communiquer avec eux. L'idéal est de lui proposer d'explorer de nouveaux lieux régulièrement (parc, forêt, plage, marché, etc.) qui vont tous avoir un univers sonore et olfactif bien à eux. Le mettre en contact avec d'autres espèces dès son plus jeune âge est vivement conseillé. Cela évite le développement de comportements anxieux , agressifs voire de prédation. La variation de situations constitue un apprentissage naturel qui perturbe intelligemment sa zone de confort, ce qui lui permet de réguler par lui-même son équilibre intérieur. Il en devient un chien à l'aise dans un maximum de contextes. La socialisation est avant tout une école de vie pour un chien autonome et équilibré en devenir.

La gestion émotionnelle du chiot

Face à tant de stimuli votre chien va se forger une personnalité qui lui est propre avec ses limites émotionnelles ou zone de confort. Un chien heureux est un chien qui est capable de retrouver par lui-même un calme intérieur. Certains spécimens l'apprennent naturellement. Pourtant nous vous conseillons d'accompagner votre chiot dans cet apprentissage. Comment ? Les expériences que va vivre votre animal vont générer des sentiments variés : de la frustration, de la peur, de l'excitation, etc. Un chien, par nature, recherche toujours la source de satisfaction la plus simple. Accompagner un chien dans sa gestion émotionnelle c'est lui apprendre des règles - comme le NON qui fixe une interdiction - qui conduit à la gestion de la frustration. Chaque émotion trop forte doit être encadrée pour éviter des débordements ultérieurs et des comportements désagréables (sauts intempestifs, mordillements, anxiété, etc.). Votre chien est mal à l'aise ou trop excité ? Amenez-le positivement à se coucher dans un endroit calme qui lui est réservé, hors du contexte stimulant. Il a besoin de vivre des expériences, même désagréables, pour se construire.

art40p3.jpg

L'éducation et la cohabitation avec votre chiot

Vivre avec un chiot est donc quelque chose qui va bien au-delà de lui faire des câlins et des papouilles. Son bonheur et son développement passent par un véritable échange avec vous. L'éducation participe grandement à une cohabitation réussie et harmonieuse. Nous le disions juste avant pour la gestion émotionnelle et c'est bien entendu valable pour l'éducation : les règles de vie d'un foyer doivent être claires, cohérentes et durables. Tous les membres du foyer doivent participer activement au respect de cette règle pour éviter de développer des troubles comportementaux en grandissant. Votre chiot a besoin de bases techniques pour comprendre le fonctionnement de la maison afin de répondre à vos besoins tout en respectant les siens.

C'est pourquoi l'acquisition du pack éducatif de base est vivement conseillé afin de faire face à la majorité des situations quotidiennes :

  • Le assis, couché, maintien de position (pas bougé) ;
  • La marche en laisse : fixation et déplacement en commun ;
  • Le rappel ;
  • La gestion des absences : anxiété de séparation et / ou ennui.

Cet apprentissage peut se faire seul à la maison avec de la patience, de la curiosité et du bon sens. Si vous ne vous en sentez pas capable faire appel à un professionnel du chien en méthode positif est un investissement que vous ne regretterez pas en finalité.

Faire des activités avec son chiot

Une cohabitation heureuse se consolide grâce à des activités partagées entre le jeune chien et son maître. Jouer avec un chiot permet de renforcer la confiance, de développer son autonomie et son bien-être. En plus de l'éducation classique il est très intéressant d'essayer des activités sportives qui vont stimuler sa forme physique et son intellect : agility, fly ball, pistage, troupeau, etc. Il est malgré tout essentiel de respecter l'envie et les émotions de son chiot pour éviter un blocage contre productif. Il faut aussi garder en tête qu'un chiot est encore en cours de développement et que certaines activités peuvent être néfastes pour une bonne croissance (traumatismes, blessures). Enfin il faut favoriser l'expression de sa personnalité même si cela passe par des bêtises. Vous êtes là pour lui apprendre avec respect qu'il peut être lui-même sans enfreindre les règles de la maison.

lien adaptation compagnon confiance jeux cohabitation observation socialisation stimulation