Quels sont les 7 sens du chat ?

Un chat a des sens parfois bien plus développés que ceux de l'homme. Découvrez lesquels !

Ô humain, vous qui pensez être un être vivant à part et possédant cinq sens, vous seriez jaloux en apprenant que votre chat a les mêmes que vous. Mais plus encore ? Il en a deux de plus ! Eh oui ! Un chat a des sens parfois bien plus développés que ceux de l'homme. Ces sens spécifiques lui permettent d'appréhender le monde qui l'entoure. En effet, en plus de la vue, l'odorat, l'ouïe, le goût et le toucher, les chats ont également le sens de la proprioception et de l'organe de Jacobson. Si les cinq premiers sens vous semblent, évidemment familiers, les deux derniers sont ceux qui les différencient de l'homme. À cet effet, vous vous demandez sûrement quelles sont les caractéristiques de ces deux sens propres aux chats ? Mais vous voulez également savoir si votre félin ressent les mêmes choses que vous, cet article vous aidera à y voir plus clair. Notamment à comprendre comment cet animal doux et attachant qui vous accompagne au quotidien utilise ces 7 sens tous les jours !

1. La vue : parce que votre chat a tout le temps un regard sur vous. Ou pas !

Sans le savoir, votre chat vous guette, vous surveille et vous a à l'œil ! Normal, il dispose du sens de la vue qui est à la fois déficient, mais paradoxalement excellent. En effet, sa rétine comporte bien plus de récepteurs de lumière que les humains. Encore une fois, votre animal vous voit, car cette particularité lui permet de bien, voire excellemment bien, voir dans l'obscurité. D'un autre côté, cet atout peut être perçu comme étant un handicap, car la même rétine est dotée de moins de récepteurs de couleurs. Au travers des yeux de votre chat, vous verrez la vie en pastel : un mélange de nuances bleue et jaune. Cela pourrait être bien sympathique, n'est-ce pas ? En d'autres termes, un chat est nyctalope, puisque sa pupille s'adapte à la luminosité et se dilate en conséquent : large, verticale ou rétrécie. Quand vous vous réveillez la nuit et que vous croisez son regard brillant, ne prenez pas peur, cela est dû à la couche de cellules présentes sur sa rétine. De plus, contrairement à vous qui avez un champ de vision de 230°, pour votre félin, il est de 260°. Bien plus encore, jusqu'à un certain degré, il a une myopie, étant donné qu'il ne voit que les objets proches de lui. Comment flaire-t-il le danger ? C'est grâce à ses moustaches. De ce fait, ne pensez surtout pas à les lui raser, sinon il finira chez un ophtalmologue des chats… Il en existe d'ailleurs ?

2. L'ouïe : votre chat entend tout, évitez de dire des secrets devant lui !

Pour sa conquête et surtout la défense de son territoire, le chat a besoin d'entendre ! Là encore, vous seriez sûrement surpris d'apprendre qu'il entend mieux que vous ? Il a une ouïe assez fine et par conséquent, entend de hautes fréquences : entre 20 000 et 60 000 Hz. De plus, il est même apte à reconnaître diverses gammes de sons dont l'intensité est très basse allant jusqu'à 11 octaves. De plus, pour qu'il puisse avoir une bonne perception de divers sons malgré la distance, il est capable de faire pivoter ses oreilles à gauche et à droite. Il détecte ainsi la moindre vibration et dispose d'une analyse auditive très pointue. De surcroît, le félin arrive à replier son oreille sous format d'un cône, emmagasinant ainsi les éléments auditifs relatifs à son environnement. Par la suite, cela est transmis à son oreille interne : un bon point pour les chats chasseurs et surtout face à leurs ennemis. Si vous ne voulez pas qu'il vous griffe ou qu'il vous attaque, évitez de le déranger en faisant trop de bruit ! Vous serez prévenu !

art8p2.jpg

3. L'odorat : il sent tout ! Et pas que le poisson!

Le chat ne dispose pas des mêmes performances olfactives qu'un chien, mais son odorat reste bien plus développé que le vôtre. Encore une fois ! Cette faculté lui est bien utile puisqu'elle lui permet de délimiter son territoire, de ne pas se perdre et surtout, à éviter d'ingurgiter des aliments qui pourraient être nocifs. En effet, ce sens lui permet de repérer assez rapidement la mauvaise nourriture à celle qui est mangeable et le fait de perdre son odorat amènera automatiquement votre animal à entrer dans un état de famine conséquent ! Ceci dit, il dispose de 200 millions de terminaux olfactifs (vous ne disposez que de 50 millions en tant qu'humain.). Si vous prenez bien le temps d'observer votre chat, vous remarquerez que son nez est parfois humide ! Ne vous empressez pas de lui assigner un traitement pour le rhume, ce sont uniquement ses glandes de Bowman, qui sont activées. Par conséquent, il est en phase d'évaluation olfactive de l'environnement qui l'entoure.

4. Le toucher : tout est une affaire de moustaches, ou presque !

Grâce à ses pattes, sa zone anale et génitale, ses coussinets, son museau et évidemment ses moustaches, le chat a un sens du toucher assez développé. Ainsi, il est apte à sentir la différence entre les températures ou certaines pressions, bien que faibles. Quant à ses moustaches, c'est ce qui lui permet de détecter et repérer tout objet présent autour de lui. Le reste de son corps (zone anale et génitale, coussinet ) est sensible et réceptif. Enfin, vous noterez qu'il dispose d'une peau très sensible aux changements de températures, il encoure un risque de prendre froid facilement. Pensez donc à ne pas le laisser traîner dehors en hiver comme en été. Une température ambiante lui ferait le plus grand bien !

art8p3.jpg

5. L'organe de Jacobson : Jaco…qui ?

Mais qui est Jacobson ? Ce n'est pas un homme, ni une personnalité célèbre, mais bien un sens méconnu chez les chats. Il lui est très utile ! L'organe de Jacobson se situe dans la voûte du palais et tout bêtement, c'est en se retroussant ses babines que le félin se créé ce qui est communément appelé la réaction de Flehmen. Autrement dit, l'animal aval les odeurs, cela lui permet de bien les analyser tant avec le nez qu'avec la bouche. Si vous êtes un bon maître, vous aurez sûrement dû le voir "bâiller". Eh bien non ! Votre chat fait une grimace régulièrement qui est caractérisée par un effet de " chat hypnotisé ". Pour illustrer ce geste : la lèvre supérieure se relève, la gueule s'ouvre et des mouvements rapides de la langue se font. De plus, le nez est froncé et le regard est fixe, d'où l'effet hypnotisé. De ce fait, la prochaine fois où vous verrez votre chat ayant le regard au loin, laissez-le en paix, il ne réfléchit pas, mais apprivoise son environnement !

6. La proprioception : retomber sur ses pattes n'est pas un don !

Jetez votre chat du haut d'une chaise et il retombera sur ses pattes (ceci dit, ne le faites pas ! C'est une information vraie, à ne surtout pas reproduire chez soi !). Bien qu'il ne perçoit pas bien les couleurs, il dispose quand même d'un sens de l'équilibre assez extraordinaire. En effet, il est capable de monter en hauteurs et s'y déplacer, de se faufiler dans des zones assez étroites et surtout, d'effectuer un atterrissage sur ses quatre pattes s'il fait une chute ! Remarquable non ? Il s'agit de la proprioception : ce sont des capteur présents dans l'oreille interne qui lui permettent de détecter la position de sa tête selon l'espace où il se trouve. Et ce, comme le degré de tension de tous ses muscles et ses tendons. Le tout se fait de manière tout à fait permanente et inconsciente, votre matou est tout naturellement agile !

7. 7 sens, 7 particularités, un chat !

Si vous désirez que votre chat soit votre meilleur ami, faites en sorte de ne pas perturber son environnement. Sans quoi, il va réellement vous fuir et vous ignorer. En réalité, bien que ce soit un animal, le chat est bien plus sensible que vous pourrez le croire. Physiquement, il est plus gâté au niveau des sens que l'homme, dans le sens où il est capable de ressentir les choses bien avant qu'elles ne se produits. De plus, outre les cinq sens que l'on retrouve chez les humains, le chat en a deux autres qui le distinguent ! Afin de le maintenir en bonne santé et lui éviter toute perturbation, laissez-le vivre dans son environnement, ne lui imposez surtout pas votre idéal, il a le sien et il se portera relativement bien !

comportement mystérieux particularité vue odorat toucher moustachessens