Tout savoir sur la mise bas de votre chatte

Un heureux évènement qu'il faut savoir préparer.

Votre chatte attend des petits. En deux mois, son ventre s'est arrondi et son caractère a progressivement changé. Vous êtes heureux en imaginant une ribambelle de chatons jouant dans votre appartement mais vous appréhendez tout de même le moment de l'accouchement. Même si cet événement se passe généralement bien et s'avère assez rapide, certaines complications peuvent obliger à appeler le vétérinaire en urgence. Le mieux est de rester prêt à toutes les éventualités. Ne pas hésiter à demander conseil à son vétérinaire avant la mise bas.

Comment savoir quand va avoir lieu la mise bas ?

La chatte porte ses petits environ 70 jours, un peu moins parfois. Si vous ne savez pas exactement depuis combien de temps minette attend des chatons, vous ne connaissez pas la date exacte de l'accouchement. Heureusement, certains signes ne peuvent tromper. Comme tout bon mammifère, la future maman cherche un endroit calme et douillet pour mettre bas sans être dérangée. Elle recherche la paix et la tranquillité pour s'occuper avec bienveillance de ses chatons. Préparez-lui un petit cocon : une panière en plastique recouverte de serviettes par exemple que vous changerez quelques jours après la naissance ou simplement un carton bas assez grand que vous habillerez avec de vieux habits. L'important est que ce ne soit pas sa panière habituelle. Placez cette nursery improvisée à l'abri des courants d'air, dans un lieu tempéré et sec. Parce qu'elles ont tout de même besoin d'être rassurées, elles continuent à nous gratifier de leurs caresses jusqu'au moment fatidique. Vous devez gentiment leur montrer que vous n'êtes pas loin et toujours attentif à leurs besoins. Les chattes sont généralement de bonnes mères, très attentives aux besoins de leurs petits et leur instinct les guide tout au long de l'accouchement. Attention tout de même, le comportement maternel peut varier en fonction du chat, certains se délaisseront complètement de leurs petits et d’autres en abandonneront un.

art115p2.png

Le jour J : les bons gestes à adopter

Votre compagne à 4 pattes miaule, s'agite, semble être un peu perdue. Elle se rapproche du petit nid que vous avez confectionné pour elle et qu'elle a arrangé à sa manière. Le moment de l'accouchement est certainement arrivé. En posant la main sur le ventre de minette, vous sentez les contractions et les petits bouger. Souvent, la chatte se met à ronronner très fort et sa respiration s'accélère. Elle semble haleter. Après s'être démenée un moment, sa réaction suivante va sans doute être de s'installer confortablement dans le petit cocon que vous lui avez confectionné avec amour. N'hésitez pas à disposer à côté d'elle une gamelle d'eau pour qu'elle puisse étancher sa soif aussi souvent que nécessaire. Lorsque les contractions vont s'accélérer, juste avant l'accouchement minette va normalement s'apaiser. Une certaine agitation est normale, par contre ce qui n’est pas normal c’est que la chatte pousse trop longtemps sans qu’aucun petit ne sorte, ou que l’intervalle de temps entre deux petits soit trop long. Dans ce cas ça constitue une urgence vitale pour les petits comme pour la mère, et une consultation d’urgence est nécessaire, d’où l’importance d’échanger avec son vétérinaire en amont. Dans ce cas, appeler le vétérinaire peut être judicieux. Notre fidèle compagnon sait comment attirer notre attention et nous ressentons immédiatement s'il souffre ou s'angoisse. Nous sommes tout-à-fait à même de réagir rapidement en cas de problèmes. A un moment aussi crucial que la mise bas, il est primordial de faire confiance à ses ressentis, ce qui ne veut pas dire non plus de paniquer au moindre soubresaut de minette.

Les étapes de l'accouchement

Le moment approche. Votre chatte est allongée et semble plus calme. Vous voyez le ventre se gonfler et onduler à certains moments. Plusieurs étapes vont alors se succéder :

  1. Le travail s'accélère. Votre chatte "perd les eaux". Les contractions sont très rapprochées et de plus en plus puissantes. Le col de l'utérus est alors suffisamment ouvert pour permettre la naissance des petits.
  2. La chatte se lèche soigneusement et semble ne plus du tout se préoccuper de vous. Elle va commencer à pousser pour expulser le premier bébé. Cette phase doit être assez rapide, même s'il s'agit de sa première portée. Si le chaton tarde à se montrer, si la maman semble souffrir, n'attendez pas pour agir ! Le bébé peut être coincé. Il se présente sans doute de la mauvaise façon. Lors d'un accouchement normal, la tête ou le bassin passe en premier. Si votre chatte se met à miauler de façon aiguë et stridente, cela doit vous alerter sur l'urgence de la situation. Elle sent certainement que ses bébés sont en souffrance.
  3. Le chaton est enfin là ! Sa mère mange la poche, le placenta et le libère (attention aux enfants que cela peut choquer). Le petit chat doit immédiatement commencer à s'agiter et chercher à téter. Il se blottit rapidement contre la chatte qui continue à le lécher. La mise bas se poursuit avec un intervalle qui peut être d'une demi-heure à une heure entre chaque chaton.

Si le placenta n'est pas expulsé après l'arrivée de chaque chaton, il le sera normalement en fin de travail. Votre tâche à vous consiste à compter les placentas expulsés pour être sûr que leur nombre correspond bien au nombre de chatons nés. La chatte mange chacun d'eux pour que le premier lait, le colostrum, arrive. Ce n'est pas toujours facile avec l’émotion et le fait qu’il y a beaucoup de débris membranaires : N'hésitez pas à consulter si doute ou dégradation dans les jours suivants.

Juste après l'accouchement

Même si tout va bien, la chatte va continuer à perdre un peu de sang et de matière brunâtre. Ce phénomène est normal. Si les pertes sont presque noires ou tournent vers le vert foncé, le vétérinaire doit être prévenu car une infection est possible. Les jours suivant l'accouchement, minette est fatiguée mais heureuse : en bon maître, vous lui avez choisi une alimentation adaptée à la lactation qui lui permettent de nourrir correctement ses petits. Votre compagne à 4 pattes accepte en général que vous veniez la caresser quand elle est dans sa boîte en carton ou sa panière de mise bas mais il est encore trop tôt pour manipuler les chatons. A moins de constater une anomalie génétique ou une blessure, il est conseillé de ne pas les toucher. Les premiers temps, la chatte ne quittera le "nid" que pour aller boire et manger. Ensuite, elle se permettra quelques balades et reviendra plus régulièrement vers vous. A la naissance, les chatons ont les yeux fermés. Ils ne les ouvriront qu'à 3 semaines environ. Vous pourrez alors les caresser et les prendre dans vos mains pour qu'ils s'habituent à votre odeur et soient plus sociables par la suite. Finalement, l'accouchement d'une chatte ne demande la plupart du temps qu'un peu de surveillance et une certaine vigilance. Rester à proximité permet de se rendre compte de la portée des contractions et de s'assurer du savoir-faire de la maman. Il faudra deux mois minimum pour que les chatons soient sevrés et peut-être prêts à être adoptés. La maman va naturellement les rejeter lorsqu'elle les pensera capables de se débrouiller seuls.

vétérinairesoins chatons échographieportéesgestation